Défilé / Fashion Show du Printemps

mini fr flag  gb_drapeau

Défilé « Nuits de Satin » avec les danseuses du » Pink Paradise »
dans le Grand Escalier du Printemps

‘Nuits de Satin’ fashion show with dancers from the ‘Pink Paradise’ in the Printemps’s Great Stairs

Printemps-défilé

MPLAURET_0614V0233d_BS

FASHION SHOW Corrige

MPLAURET_0614V0228d_BS

CLEO-GUEPIERE SOFIA-PARURE

WHITE CORSET

PINK-GUEPIERE

Salon International de la Lingerie à Paris
Défilé « Ultra Lingerie » 


International Lingerie Show in Paris
‘Ultra Lingerie’ fashion show

 

Ultralingerie-W

petit-chaperon-rose

Salons de la Lingerie / Lingerie Shows

mini fr flag  gb_drapeau

Exposition « La Lingerie 1900 »
Exhibition ‘1900 Lingerie’

Salon-lingerie-2003---3

Photo-016Vitrine lingerie 20′ en soie et lingerie 30 en dentelle
Window display silk lingerie 20′ and lace lingerie 30′

Salon-Lingerie-2003Vitrine lingerie 30′ et 40′ en mousseline et soie jaune et saumon
Window display lingerie 30′ and 40′ in yellow and salmon pink silk muslin

2WEnsemble déshabillé en soie jaune 1930′
Yellow silk négligé outfit 1930′

Photo-001Vitrine lingerie 30′ en soie bleue
Window display lingerie 30′ in blue silk

Photo-097Robes et déshabillés en mousseline de soie 1930′
Silk muslin dresses and négligés 1930′

Photo-084

Arts & Lingerie 2

mini fr flag  gb_drapeau

Art-Hall

Après le succès remporté par « Dessous & Corsets »,  au Viaduc des Arts à Paris, Patrice GAULUPEAU et Ghislaine RAYER, créateurs des « Nuits de Satin » ont développé un des concepts de cette exposition, qui était la cohabitation des plus belles pièces de lingerie et de corseterie avec des œuvres d’art. « Arts & Lingerie » était né, mais l’objectif de ses concepteurs était d’en faire quelque chose d’autonome, qui pourrait s’affranchir de la présence même de la lingerie et qui ne présenterait que de l’art, uniquement de l’art sur ce thème.

Le concept plut immédiatement à la direction du Salon de la Lingerie et c’est finalement une galerie d’art autonome, construite spécialement dans l’enceinte même du salon qui fut proposé à Patrice GAULUPEAU, directeur de la Galerie 27 et le commissaire de l’exposition.

.

After the success of the exhibition ‘Dessous & Corsets’ at the Viaduc des Arts in Paris, Patrice GAULUPEAU and Ghislaine RAYER, ‘Nuits de Satin’ creators, developed one of the concept of this exhibition, namely the cohabitation of the most beautiful pieces of lingerie and corsetry with artworks. ‘Arts & Lingerie’ was born, but the idea was to turn it into something independent, that could work without proper lingerie and would only display art on this subject.

The Lingerie Show immediately took a liking to this concept and an independant art gallery inside the Show was built especially for Patrice GAULUPEAU, who was at the head of Galerie 27 and this exhibition curator.

Micra-Cintract-WebMicra « Nuits de Satin » peinte par David Cintract sur un podium à l’entrée du Salon
‘Nuits de Satin’ Micra painted by David Cintract on a podium at the entrance of the Show

David-Cintract-WebL’artiste David Cintract

VSD-2-Pages-WebMagazine VSD

« Art Hall », puisque telle est la dénomination internationale de l’exposition, se proposait de réunir un maximum d’artistes dans un maximum de disciplines. On pouvait admirer des peintures, dessins, gravures, sculptures, céramiques, photographies, mais aussi du mobilier, du mail art, de la littérature, du design, de la calligraphie, etc …

‘Art Hall’, which is the international name of the exhibition, tried to gather as much artists in as much disciplines as possible. Paints, draws, engravings, sculptures, ceramics, pictures but also furnitures, mail art, literature, design, calligraphy were displayed.

Plan-gene-vide-Web

Combinaison-MesnageWCombinaison « Neyret » des années 50′ peinte par Jérôme Mesnager
Slip ‘Neyret’ from the 50s painted by Jérôme Mesnager

Table-No-Art-WebTable « French-Cancan » conçue par Patrice Gaulupeau et réalisée par No Art
‘French-Cancan’ table conceived by Patrice Gaulupeau and created by No Art

Speedy-Graphito-Web« 2 sushik«  Acrylique sur toile de Speedy Graphito
‘2 sushik
Acrylic on canvas by Speedy Graphito

Chantal-Croquis-WebChantal Thomas devant une toile de sa collection et 2 de ses croquis
Chantal Thomas in front of one of her collection’s canvas and 2 of her sketches

AEL-4-WCroquis de Chantal Thomass
Chantal Thomass
‘s sketches

Hosszu-WebSérigraphie et acrylique sur toile de Michel Hosszu
Silkscreen printing and acrylic on canvas by Michel Hosszu

Chereau-WebSculpture en bois de tilleul de Chereau
Lime wooden sculpture by Chereau

Dessous-chic-Graphie-WebCalligraphie des « Dessous Chics de Serge Gainsbourg » par Helen
Calligraphy ‘Dessous Chics de Serge Gainsbourg’ by Helen

Morabito-WebPascal Morabito présentant sa jarretelle en diamant
Pascal Morabito showing his diamond garter

Ugos-Web« Mannequin invisible » par Ugos
‘Invisible model’ by Ugos

Ben-Cintres-WebCintres Lingerie par BEN
Lingerie hangers by BEN

MissTic-Web3 pochoirs sur toile de MissTic
3 stencils on canvas by MissTic

No-Art-WebBikini métallique de No Art
Metallic bikini by No Art

Plan-Gene-Web

Intima-WMagazine INTIMA

Exposition / Exhibition Lingerie Treasures (Shanghai)

mini fr flag  gb_drapeau

« Lingerie Treasures » un siècle d’histoire de la lingerie
‘Lingerie Treasures’ a century of the history of lingerie

Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau, toujours sous l’enseigne « Nuits de Satin» ont réalisé en partenariat avec Eurovet une exposition pour les 10 ans du Salon de Shanghai Mode Lingerie. Cette exposition nommée « Lingerie Treasures » a retracé un siècle de l’histoire des Corsets et de la Lingerie par le biais des différentes matières utilisées pour leur fabrication : des crinolines du Second Empire en 1860 aux soubresauts révolutionnaires du MLF en 1968…

Ghislaine Rayer and Patrice Gaulupeau carried out as ‘Nuits de Satin’ an exhibition in association with Eurovet for the 10 year anniversary of Shanghai Fashion Lingerie Show. This exhibition named ‘Lingerie Treasures’ traced a century of the history of Corsets and Lingerie through the different fabrics used: from crinolines of the Second Empire in 1860 to the Women’s Movement in 1968 …

Affiche Shanghai

Soixante pièces de cette collection ont donc été choisies pour leur beauté, leur rareté et leur caractère historique, mais aussi et surtout pour la diversité de leurs matières, véritable sujet de cette exposition.

Durant le siècle d’or des Corsets et de la Lingerie, de très nombreuses matières furent employées :

Les fibres végétales, avec le coton, omniprésent dans les dessous de la fin du 19ème siècle et qui sera la fibre star des années 1900. Puis le latex (caoutchouc) apportera aux femmes, pour la première fois, le confort des matières extensibles.

Les fibres animales avec le crin de cheval soit pour les corsets du peuple ou les crinolines de la haute bourgeoisie, et surtout la Soie, invention Chinoise vieille de 5000 ans, dont le fil magique sublimera toute pièce de lingerie et transformera tout corset en œuvre d’art.

Les fibres synthétiques enfin, en commençant par la Viscose/Rayonne, appelée aussi soie artificielle qui fera les beaux jours de la lingerie des années 30.

Et enfin, les deux grandes inventions textiles du 20ème siècle, le Nylon, en 1940, véritable  fibre révolutionnaire de l’après guerre, et le Lycra, première fibre complètement extensible qui fera des années 60, les « années stretch » et annoncera l’ère des textiles intelligents du 21ème siècle.

Chacune des 60 pièces de cette exposition a représenté une matière, c’est ainsi que parmi celles-ci, étaient exposés :

  •  Une jupe-cage à faux-cul en acier, toile et  tresse de coton (1885)
  •  Un corset en satin de soie (1890)
  •  Un déshabillé en batiste et dentelle de coton (1900)
  •  Une brassière à jarretelles en broderie anglaise et fanons de baleines (1905)
  •  Une culotte en mousseline et crêpe de Chine (1920)
  •  Une gaine Playtex en latex pur de (1940)
  •  Un jupon Christian Dior en nylon rigide et dentelle de nylon (1949)
  •  Une guêpière en charmeuse et tulle plumetis (1950)
  • Etc …

Plus 2 pièces exceptionnelles : l’ancêtre du corset, un « Corps piqué » en crin de 1775, (époque Louis XVI) et un déshabillé « Second Empire » en taffetas et tulle point d’esprit porté par Martine Carol en1956 pour le film « Nana« .

Sixty items of the collection were carefully picked for their beauty, rarity and their historic signification, but also according to the diversity of the fabrics, which was the main theme of the exhibition.

During the golden age of Corsets and Lingerie, many fabrics were used:

Plant fibers, such as cotton, which was omnipresent in underwear at the end of the 19th century and became the main fiber in 1900′. Then latex (rubber) gave women for the first time some confort with expendable fabrics.

Animal fibers, such as horsehair for the commoners’ corsets or the upper class’ s crinolines, and especially silk, which is a Chinese invention that dates back to 5000 years ago, and that enhanced every piece of lingerie, turning any corset into a work of art.

Synthetic fibers, such as Viscose/Rayon, also called ‘art silk’ that prospered during the 30s.

Finally, the two great inventions of the 20th century. Nylon, a truly revolutionary fiber created in 1940 during the post-war period. And Lycra, the first completely expansible fiber that made the 60s the ‘stretch years’ and that foreshadowed the era of smart textiles in the 21st century.

Each of the 60 items in the exhibition embodied a fabric, among them:

  • A crinoline with a steel bustle, in hessian and braided cotton (1885)
  • A silk satin corset (1890)
  • A négligé in batiste and cotton lace (1900)
  • A brassiere with garters in English embroidery and baleen whale (1905)
  • Panties in Muslin and crepe de Chine (1900)
  • A Playtex girdle in pure latex (1940)
  • A Christian Dior petticoat in rigid nylon and nylon lace (1949)
  • A guepiere in charmeuse and dotted swiss tulle (1950)
  • Etc …

Plus 2 exceptional items: the corset’s predecessor: a ‘Stay’ made in hair from 1775 (Louis XVI period) and a négligé ‘Second Empire’ in taffeta and point d’esprit tulle worn by Martine Carol in 1956 for the film ‘Nana‘.

0Expo-Shanghai-8

1Expo-Shanghai-4

4Expo-Shanghai-16

5Expo-Shanghai

9Expo-Shanghai-

10BExpo-Shanghai-

12Expo-Shanghai-

11Expo-Shanghai-24

13Expo-Shanghai-