Marie-Rose Lebigot

ENGLISH VERSION AT THE END 

mini fr flag

Reine des corsetières des années 50, créatrice de la guêpière Rochas 

Parler de Marie Rose Lebigot n’est pas chose aisée. Reine des corsetières des année 50, elle collabora avec les plus grands couturiers de son époque, Jacques Fath, Jacques Heim, Paquin, Marcel Rochas, Carven. Elle fut aussi une des représentantes les plus active de « la Haute Corsetterie », fit rayonner son savoir-faire jusqu’aux Etats Unis et fut la costumière de nombreux films et pièces de théâtre célèbres.

Malgré tout cela, on trouve peu de documents sur ses créations, encore moins sur elle-même. Disparue à la fin les années 60, balayée par les révolutions sociétales, ses sublimes créations et son souvenir se diluèrent rapidement, sans laisser la moindre trace aux générations suivantes.

Portrait-MR-Lebigot-WebMarie-Rose Lebigot

Les quelques documents et informations qui suivent vous donneront certainement l’envie de la connaitre et en tout cas, contribueront à réparer l’injustice de l’oubli de ce talent exceptionnel.

                                    ——————————————————

La fin de la guerre est propice au renouveau commercial, et même si les matières se font encore rares, de nombreuses marques voient le jour. Marie Rose Lebigot est de celle-ci, débutant une double activité de corsetière et de créatrice balnéaire en 1945.

23150-marie-rose-lebigot-lingerie-1946-girdle-bra-hprints-comPublicité de 1946

10052-marie-rose-lebigot-swimwear-1948-mourgue-hprints-com1950 Lebigot

Publicité pour les maillots de bain Marie-Rose Lebigot de 1948

Dès les premières années de son activité, elle devient la créatrice/corsetière de Marcel Rochas, qui « invente » la guêpière en 1947, non pas celle que l’on connait de nos jours, mais une pièce courte, sorte de serre taille juponné, se portant avec un bustier coordonné. Il ne faudra pas attendre longtemps pour que ces deux pièces fusionnent, puisque dès l’année suivante la véritable guêpière moderne naîtra du talent conjugué du couturier et de sa collaboratrice.

28151-marie-rose-lebigot-lingerie-1948-marcel-rochas-girdle-guepiere-hprints-comPublicité de 1948 – Le « Bustier » et la « Guêpière » de Rochas – Réalisation Marie-Rose Lebigot

Il en sera de même avec Mlle Carven « La grande dame mythique du chic parisien« , créatrice du balconnet, « décolleté malicieux« , décliné en soutien-gorge, bustiers et combinés durant plus d’une décennie.

Les paroles de la talentueuse styliste sont rares: profitons des extraits de 2 interviews que Marie Rose Lebigot a données pour les numéros de septembre 1947 et 1948 à l’Officiel de la mode, à propos de « La ligne 1948 dans la Haute Corsetterie« , et de « l’évolution de la ligne dans la corsetterie parisienne« 

  » Vous connaissez mon slogan: « la ligne c’est la femme, la taille donne la ligne, la gaine fait la taille», jamais il n’a exprimé autant de vérité.

1ere-Pub-Lebigot-Web1ère publicité Marie-Rose Lebigot décembre 1945

Mon art consiste à modeler la silhouette féminine selon un canon qui pour moi est une loi : des hanches rondes en amphore d’où s’échappe une taille mince comme un roseau supportant deux seins mis en valeur.

Je ne crois pas au retour du corset. Si la silhouette actuelle ressemble par certaines réminiscences à celle de nos élégantes d’autrefois, je n’oublie pas que la femme moderne veut être souple, libre dans ses mouvements.

Où je puise les éléments de mes créations ? Je travaille en contact étroit avec les couturiers.

Lebigot-Les-Mains-Web Eté1948 les différentes collaborations de Marie-Rose Lebigot

Marcel Rochas a été le premier à lancer il y a deux ans l’idée de la taille fine. Il est un de ceux parmi les grands couturiers, dont le génie créateur et les idées osent s’exprimer immédiatement en puissance, sans timidité. Toute sa collection est marquée du sceau de ces tendances; taille extrêmement fine et jupes résolument longues.

J’ai réalisé pour lui selon une conception entièrement nouvelle, la « guêpière Marcel Rochas » en satin recouvert de dentelle chantilly noire, terminée par un double volant en tulle de nylon. Elle donne une taille extrêmement fine, laisse s’épanouir et modèle les hanches, ne comprime pas le corps, lui garde son entière souplesse; en dehors de ses qualités constructives, les matières riches que j’utilise dans sa fabrication en font un dessous féminin d’une extrême élégance.

J’ai également réalisé « le Balconnet » de Carven, couturier au style souple, vivant, sportif et dont la griffe signifie « jeunesse ». Carven aime les corps libres, dégagés, il s’agissait d’habiller le mouvement.

balconnet Carven Lebigot WebPublicité du « Balconnet de Carven » – Dessin de Peynet

Le « balconnet » est un ravissant corselet sans épaulettes en voile de nylon couleur chair. Il colle au corps sans aplatir ses formes. Il allonge et amenuise le buste en lui laissant toutes ses flexibilités, il creuse la taille, sans la comprimer, il fait doucement saillir les hanches, il remonte, arrondit et soutient les seins qui reposent naturellement et bien séparés dans deux poches travaillées en forme de petit balcon.

Dans le profond décolleté des grandes robes du soir il laisse apercevoir la naissance ronde et ferme de la gorge et sous les robes de lainage moulantes il révèle le modelé du buste pur et parfait. »

                                           ————————————————

Guêpière ou pas guêpière?

Pour être dans le ton, les femmes, cette année, devront avoir la taille amincie par le port d’un corset, les hanches sans artifices au galbe naturel, que la minceur de la taille fera paraître épanouies. Les seins seront mis en valeur, hauts et très séparés.

Pour répondre à ces exigences, j’ai créé un combiné que j’appelle « corset de reine ».Il est extrêmement souple, presque sans baleinage, avec ou sans épaulette.

38368-marie-rose-lebigot-lingerie-1952-alex-maguy-combine-et-deshabille-hprints-comPublicité de 1952

Pour Marcel Rochas, je continue la guêpière. Elle porte le nom de guêpière 1949. C’est une évolution de la guêpière 1948, mais plus haute, elle donne à la silhouette une taille mince, mais plus allongée.

Pour Carven, le balconnet répond toujours aux exigences de la mode. J’en ai créé un second qui porte le nom de « balconnet Joséphine ».

Il est en nylon double, amincit la taille, place les seins hauts et écartés. Il donne la ligne répondant à l’inspiration Egyptienne de Carven.

Pour Paquin, j’ai fait un combiné directoire où seuls les seins sont en valeur, le corps conservant son galbe naturel. Pour le film, « Modèles de Paris » habillé par Jacques Fath, j’ai conçu plusieurs « corsets de reine » de grand luxe, très photogéniques, que je considère comme la synthèse de la ligne 1949.

Jacques FathCréation du corset de reine pour Jacques Fath

Les satins ont la faveur de la clientèle, la soie naturelle remplace peu à peu la rayonne. J’utilise le voile de nylon, tissu léger, solide, ne se déformant pas, qui se lave en cinq minutes, sèche en un quart d’heure et ne se repasse pas, et j’emploie aussi de très belles dentelles en incrustations et en volants.

Pour les coloris, je présenterai toute une gamme de nouveaux tons enchanteurs : bleu nuit, fumée, perle changeante, banane. Les teintes classiques demeurent également : noir, ciel. Le blanc sera très en faveur cet hiver. »

                               ————————————————————————

L’autre activité de Marie Rose Lebigot, c’est le cinéma. Styliste et costumière de nombreux films, elle crée, entre autres, la lingerie de Jeanne Moreau pour le film « Gas Oil » de Gilles Grangier en 1955 avec Jean Gabin, les dessous de Mylène Demongeot qui feront craquer Alain Delon et Jean Paul Belmondo dans « Sois belle et tais toi » en 1958, mais surtout la lingerie et la corsetterie de Simone Signoret pour « Casque d’or » le chef d’œuvre de Jacques Becker en 1952.

Edouard et Caroline (3)Anne Vernon dans le film « Edouard et Caroline » de Jacques Becker avec Daniel Gélin en 1951

Lingerie Casque-d-orSimone Signoret dans « Casque d’or » de Jacques Becker en 1952

Mylene Demongeot C WebMylène Demongeot dans « Sois belle et tais toi » en 1958

N’ayant que deux points de vente, un à Paris, rue de l’Arcade et un à Bordeaux, Marie Rose Lebigot essayera une diversification de sa distribution en attaquant le marché américain. Vendue en  licence sous la marque « Lily of France », elle sera aussi distribuée sous sa marque dans le magasin Bonwit Jeller sur la 5ème Avenue à New York.

La fin des années 60 et surtout les années 70 seront dures pour les marques de lingerie française, les deux tiers disparaitront dans les remous d’un changement radical de la société, des mœurs, de la musique, mais aussi et surtout, puisque c’est cela qui nous intéresse ici, de la mode. Le vent de liberté qui souffle sur les seventies associé au Mouvement de Libération de la Femme (MLF) qui prône l’abandon de la corsetterie et conseille de brûler ses soutien-gorge, poussera les corsetières vers la sortie, même les plus talentueuses ; Marie Rose Lebigot ne fit pas exception.

 Texte : © Patrice Gaulupeau/Nuits de Satin

Références : les Editions Jalou 1921-2015 – L’Officiel de la mode

Remerciements : hprints.com (publicités)

Pour ceux qui ont eu la chance de passer par New York l’année dernière, il était possible d’assister à  « A History of Lingerie », une exposition  qui se tenait au FIT (Fashion Institute of Technology) de Juin à Novembre 2014.

Une guêpière de Marie-Rose Lebigot y était exposée, il s’agissait d’un modèle de 1954 produit sous licence pour la marque américaine Lily of France.

MR Lebigot FIT WebGuêpière « Lily of France » de 1954 exposée au FIT de New-York

…..

Nuits de Satin a la fierté de posséder dans sa collection privée quelques pièces d’exception signées « Marie-Rose Lebigot »

Guepiere MR L Face Logo

Guepiere MR L Tag Guepiere MR L JupeGuêpière Marie-Rose Lebigot en nylon noir doublé en voile nylon rose

ST-Rochas-Lebigot-Logo-WebLA guêpière ROCHAS/LEBIGOT en satin et tulle noir de 1948

Defile-Shanghai-2-WebGuêpière Marie-Rose Lebigot appartenant à Nuits de Satin – Défilé Shanghai Lingerie/Eurovet

Defile-Shanghai-7-WebJupon Jacques Fath en nylon et dentelle, créé par Marie-Rose Lebigot  – Défilé Shanghai Lingerie/Eurovet

Combi-Mauve-Lebigot-Logo-We Guêpière Marie-Rose Lebigot

gb_drapeau

The Queen of corsets in the 50s, creator of the Rochas guepiere 

Talking about Marie Rose Lebigot is no small thing. She was deemed Queen of the corsetieres of the 50s and worked with the greatest couturiers: Jacques FathJacques HeimPaquin, Marcel Rochas and Carven. She was also one of the most prominent symbols of the “Haute Corseterie”, up to the United States, and designed many outfits for movies and plays.

However, there are very few documents on her creation, even less so about herself. She disappeared at the end of the 60s, swept away with social revolutions. Her beautiful creations were gone with her, leaving the future generations with no recollection of her.

Portrait-MR-Lebigot-WebMarie-Rose Lebigot

This article may encourage you to learn more about her –the aim here is to make up for her lost memory.

                                    ——————————————————

With the end of the war and the economy revival, many new brands were born. Among them, Marie Rose Lebigot, who worked both as a corsetiere and a swimwear designer since 1945.

23150-marie-rose-lebigot-lingerie-1946-girdle-bra-hprints-comAd from 1946

10052-marie-rose-lebigot-swimwear-1948-mourgue-hprints-comAd for Marie-Rose Lebigot’s swimsuits in 1948

From the start, she was the designer/corsetiere of Marcel Rochas, who ‘invented’ the guepiere/basque in 1947 –however not the one we know nowadays: it was first a very short item, like a waspie with petticoat that was worn with a fitted bustier. Soon after, those two pieces merged together and the true guepiere/basque was born from the collaboration of the designer and his associate.

28151-marie-rose-lebigot-lingerie-1948-marcel-rochas-girdle-guepiere-hprints-comAd from 1948 – The « Bustier » and the « Guêpière » de Rochas – Design by Marie-Rose Lebigot

Marie Rose Lebigot also worked with Miss Carven, ‘the mythic lady of Parisian chic’, who created the balcony bra that was declined in bras, bustiers and corselettes for decades.

Here are 2 interviews Marie Rose Lebigot gave to the French Magazine ‘L’Officiel de la Mode’ in 1947 and 1948.

“You know my motto: ‘the figure makes the woman, the waist makes the figure, the corset makes the waist’.

1ere-Pub-Lebigot-Web1st ad for Marie-Rose Lebigot December 1945

My art resides in modeling the female outline according to a model that works as a law: curved hips, a slim waist, enhanced breasts.

I don’t believe in the comeback of corset. Despite the current figures being similar to those before, let us not forget that the modern woman wants to be flexible and free in her movements.

Where do I find the inspiration for my creations? I work closely with the designers.

Lebigot-Les-Mains-Web Summer 1948 Marie-Rose Lebigot’s various collaborations

Marcel Rochas was the one who came up with the idea of slender waist, two years ago. All of his collection is imprinted with these trends: extremely thin waists and long skirts.

I created for him the “guêpière Marcel Rochas»  in black Chantilly lace over satin fabric with a sheer nylon tulle petticoat. It makes the waist look acutely slim while the hips are shaped freely and the body is flexible. Moreover, the rich materials I used result in extremely elegant and feminine underwear.

I also helped create the “Balcony bra” by Carven, a designer who embodies youth and vivacity. Carven likes free bodies and aims to dress the movement.

balconnet Carven Lebigot WebAd for « Carven’s Balcony bra » – Draw by Peynet

The balcony bra is a ravishing corset without shoulder pads, made in nude nylon sheer. It fits the body without flattening the curves. It makes the chest look longer and thinner without compressing it. It accentuates the waist without squeezing it. It gently emphasizes the hips. It lifts and holds the breasts, which lie naturally and well divided in two balcony-shape compartments.

Under long evening gowns, it enhances the delicate bosoms that were shown through low-cut necklines. Under tight woolen dresses, it reveals a perfectly shaped bust.

                                           ————————————————

Guepiere or not?

To be fashionable this year, women will have their waist slimed down by a corset and their hips naturally curved. The breasts are glorified, elevated and firmly separated.

To this end, I created a corselette that I named ‘Queen’s Corset’. It is extremely flexible, with little whalebone, and with or without shoulder pads.

38368-marie-rose-lebigot-lingerie-1952-alex-maguy-combine-et-deshabille-hprints-comAd from 1952

I keep on designing the guepiere for Marcel Rochas –its name is ‘Guepiere 1949’.It followns on from the Guepière 1948, but in a more elevated fashion, making the figure look slender.

Carven’s main focus is still on the balcony bra I created a second one named the ‘Balcony bra Joséphine’.

It is made in double layer nylon, slims down the waist and uplifts the breasts. The figure is consistent with the Egyptian inspiration dear to the designer.

I designed a corselette “directoire style” for Paquin, which only highlights the breasts and leaves the rest of the body in its natural shape. I also designed several luxurious ‘Queen’s Corsets’ for the movie ‘Modèles de Paris’.

 

Jacques FathQueen’s Corset for Jacques Fath

Satins are a major favorite –natural silk slowly replaces viscose. I use nylon sheer tulle, a light and resistant fabric, easily washed, that dries in fifteen minutes and doesn’t need ironing. I also use very fine laces, with incrustations and flounces.

Regarding the colors, I will be using a broad range of new tones: midnight blue, smoky, iris pearl, and banana. I also still make use of more classical colors: black, sky blue and white, which will be very popular this winter.

                               ————————————————————————

Marie Rose Lebigot also worked for the filmmaking department as a stylist and costume designer. She designed the lingerie Jeanne Moreau wears in ‘Gas Oil’ in 1955, the underwear Mylène Demingeot wears that charm Alain Delon and Jean Paul Belmondo in ‘Sois belle et tais toi’ (1958). Most importantly, she designed the lingerie and corsetry for Simone Signoret in ‘Casque d’or’ in 1952.

Edouard et Caroline (3)Anne Vernon in the movie « Edouard et Caroline » by Jacques Becker with Daniel Gélin in 1951

Lingerie Casque-d-orSimone Signoret in « Casque d’or » by Jacques Becker in 1952

Mylene Demongeot C WebMylène Demongeot in « Sois belle et tais toi » in 1958

Because she had only two selling points, one in Paris and one in Bordeaux, Marie Rose Lebigot tried to expand to the American market. There, her brand is sold both under the name ‘Lily of France’ and her own name in the store Bonwit Jeller on the fifth avenue in New York.

The end of the 60s and the 70s were a hard blow for French lingerie brands. Two third of them disappeared with radical society changes in behavior, music and above all fashion. This was due to the wind of freedom that came with the 70s, combined to the women’s liberation movement that preached the desertion of corsetry and advised to burn all bras. It was the end for the corsetieres, even the most talented ones such as Marie Rose Lebigot.

Text: © Patrice Gaulupeau/Nuits de Satin

References: les Editions Jalou 1921-2015 – L’Officiel de la mode

Thanks : hprints.com (publicités)

For the lucky ones who had the chance to go to New York last year, there was the exhibition ‘A History of Lingerie’ held in the FIT (Fashion Institute of Technology) from June to November 2014.

One of Marie-Rose Lebigot’s guepieres was displayed there. It was an item from 1954 created under the american label Lily of France.

MR Lebigot FIT Web« Lily of France » guepiere from 1954 exhibited at the FIT in New-York

…..

Nuits de Satin is proud to possess in its collection some rare items by Marie-Rose Lebigot

Guepiere MR L Face Logo

Guepiere MR L Tag Guepiere MR L Jupe

Marie-Rose Lebigot guepiere in black nylon noir lined with pink nylon veil

ST-Rochas-Lebigot-Logo-WebTHE guepiere ROCHAS/LEBIGOT made in satin and black tulle from 1948

Defile-Shanghai-2-WebMarie-Rose Lebigot guepiere owned by Nuits de Satin – Shanghai Lingerie/Eurovet Fashion Show

Defile-Shanghai-7-WebJacques Fath petticoat made in nylon and lace, created by Marie-Rose Lebigot  – Shanghai Lingerie/Eurovet Fahsion Show

Combi-Mauve-Lebigot-Logo-WeMarie-Rose Lebigot Guepiere

A SUIVRE/TO BE CONTINUED….

« Dessous & Corsets »

mini fr flag  gb_drapeau

150 ans de Lingerie / 150 years of Lingerie

« Nuits de Satin » ont organisé dans 2 arches du Viaduc des Arts, Bd Daumesnil à Paris, une exposition intitulée « Dessous & Corsets. 150 ans de lingerie » dévoilant au public une collection unique, retraçant un siècle et demi de talents et savoir faire textiles au service de la séduction. Cette exposition riche de plus de 300 pièces, permettait de découvrir des jupons, tournures, crinolines et corsets du début du 19ème siècle jusqu’aux guêpières, bustiers et porte-jarretelles de la fin du 20ème siècle.

‘Nuits de Satin’ organized under 2 arches at the Viaduc des Arts (Paris) an exhibition called ‘Underwear & Corsets. 150 years of lingerie’. There, a unique collection was displayed, tracing a century and a half of skills and talent in the service of seduction. This exhibition made of more than 300 items enabled to discover petticoats, bustles, crinolines and corsets from the early 19th century, as well as guepieres, bustiers and garter-belts from the end of the 20th century.  

Affiche Web

VU 2

  • 350 pièces
    350 items
  • Plus de 3000 visiteurs payants
    More than 3000 paying visitors
  • Plus de 30 articles de presse dont de nombreuses pleines pages
    More than 30 articles in the press, including many full-pages
  • Passages TV dont TF1, France2, France3, ARTE et plusieurs télés étrangères
    TV appearances, including TF1, France2, France3, ARTE and several foreign stations
  • De nombreux passages radio dont RTL, Europe1, France Info, FIP, Chérie FM, RFM
    Many radio appearances, including RTL, Europe1, France Info, FIP, Chérie FM, RFM

Vue ensembleVue d'ensemble 5Corsets de 1820 à 1920

Corsets de mariée, d’écuyère, de « cocotte », de soirée, de paysanne ou de poupée.
En coutil, en soie, satin broché ou cuir.
Dans un état de conservation rare, pour enserrer les tailles les plus fines.

Corsets for brides, horse-riders, harlots, evening, farmers, even dolls.
Made of ticking, silk, satin brocade or leather.
In impeccable condition, made to hold tightly the waist.

Vue ensemble 3

Corset et jupon 1890

Laçage du corset

Lingerie de 1870 à 1970

Batiste blanche du début du siècle dernier, soie des années 30, satin saumon de l’après-guerre, couleurs acidulées des années 1970.
White cambric from the last century, in silk from the 30s, salmon pink satin of the post-war period, bright colors from the 70s.

Cache-corset, jupons, culottes fendues, guêpières, gaines, porte-jarretelles, soutien-gorge, combinaisons, déshabillés, nuisettes, bas de soie brodés et bas nylon étaient les étapes de cette rétrospective.
Corset cover, petticoats, slit panties, guepieres, girdles, garter-belts, bras, slips, négligés, babydolls, embroidered silk stockings, nylon stockings. 

100 ans d’accessoires, de publicité, de packaging sur le thème de la lingerie et du corset.
100 years of accessories, advertising, packaging on the theme ‘lingerie and corsets’.

Mannequins 50' Stockman

S.G. et P.J. 1950Lingerie et corseterie années 50/60

Lingerie 2Guêpière parme et violette ayant appartenu à Martine Carol dans le film « Nana »
Violet guepiere that belonged to Martine Carol in the film ‘Nana’

Lingerie 1945

Viaduc des Arts 2 017

Lingerie en soie 1930

  VERNISSAGE de l’exposition   » DESSOUS & CORSETS »
150 Ans de Lingerie

PRIVATE VIEWING of   » UNDERWEAR & CORSETS »
150 Years of Lingerie

Vue-ensemble-1-W

JP GAULTIER 3Jean-Paul Gauthier et le déshabillé ayant appartenu à Martine Carol dans le film « Nana »
Jean-Paul Gauthier and the négligé that belonged to Martine Carol in the film ‘Nana’

Vanina-Vesperini-et-GhislaiGhislaine Rayer & Vannina Vesperini

Vue-ensemble-3WMarie-Dominique Tabard

Ghislaine-RAYER-&-Hubert-BaGhislaine Rayer & Hubert Barrère

JP GAULTIER 1Jean-Paul Gauthier

Nocturne-WUne des 2 arches de l’exposition
One of the 2 arches of the exhibition

Shooting Corsets

mini fr flag  gb_drapeau

Corsets de la collection « Nuits de Satin » shootés par …
Corsets of the ‘Nuits de Satin’ collection shot by …

corset-bleu-Martial-retouchMartial Lenoir – Corset 1890 en satin de soie bleu
Martial Lenoir – Corset 1890 in sateen

webspiritclararefletsrose1longMartial Lenoir – Corset 1902 en tissu broché crème fleurs roses
Martial Lenoir – Corset 1902 brocaded in cream with pink flowers

webleslieetlefouetrose1Martial Lenoir – Corset 1910 en satin broché
Martial Lenoir – Corset 1910 in brocaded satin

hdtrixieportraitcorset1carrMartial Lenoir – Corset « Léouzon » 1890 en satin de soie rouge
Martial Lenoir – Corset ‘Léouzon’ 1890 in red silk satin

webrachelleetlabadine2Martial Lenoir – Corset orthopédique 1890′ en coutil beige, acier nickelé et cuir
Martial Lenoir – Orthopedic corset 1890′ in beige coutil, nickel-plated steel and leather

VINTAGE 15Andy Julia – Corset d’été « Claverie » en maille 1910′
Andy Julia – Summer corset ‘Claverie’ in mesh 1910′

Andy-Double-1-WebAndy Julia – Corset 1902 en tissu broché crème fleurs roses
Andy Julia – Corset 1902 brocaded in cream with pink flowers

carmilla4Andy Julia – Corset 1900 en coton noir broché de fleurs bleues
Andy Julia – Corset 1900 in black cotton brocaded with blue flowers

Andy-Double-2-WebAndy Julia –  Corset 1902 en coutil crème évantaillé coton rose
Andy Julia –  Corset 1902 in cream coutil fan-shaped in pink cotton

nds11Andy Julia – Corset en broderie anglaise
Andy Julia – Corset with English embroidery

Corset 1925.Photo Andy Juila pour Spirit of VintageAndy Julia – Corset 1920 en tissu broché floral jaune
Andy Julia – Corset 1920 brocaded with yellow flowers

3Photo DR – Corset 1920 en tissu broché floral jaune
Photo DR – Corset 1920 brocaded with yellow flowers

Intima-Sept-2002-4-WIntima – Karine Ferry en corset de coutil rose 1890′
Intima – Karine Ferry wearing a pink coutil corset 1890′

8Patrice Gaulupeau – Corset en coutil rose 1890′
Patrice Gaulupeau – Pink coutil corset 1890′

9Patrice Gaulupeau – Corset en satin de soie vert mordoré 1890′
Patrice Gaulupeau – Golden brown silk satin corset  1890

10Dingo – Corset de mariage en satin de soie crème 1890′
Dingo – Bridal corset in cream silk satin 1890′

5Dingo – Corset en coutil rose 1890′
Dingo – Pink coutil corset 1890′

Sarah-Moon-1-WebSarah Moon – Corset en coutil rose 1890′
Sarah Moon – Pink coutil corset 1890′

Ian SaudekJan Saudek – Corset 1910′ en coutil bleu ciel
Jan Saudek – Corset 1910′ in sky blue coutil

Collection Corsets

mini fr flag  gb_drapeau

Les corsets de la collection « Nuits de Satin »
Corsets from the ‘Nuits de Satin’ collection

Poster Corsets NDS
Corset Mini

Corset en coton bleu ciel broché floral rose 1889, fabrication « Mélanie De Gruyter Paris » , orné de dentelle sur le haut et sur le bas, non doublé et comportant 20 baleines – Busc de 17 cm avec 4 attaches dont 1 inversée – Tour de taille 42 cm

Sky blue flowery brocaded cotton corset 1889′, manufactured by ‘Mélanie de Gruyter Paris’, decorated with silk on bottom and top, unlined, made of 20 whalebones – Busk is 17 cm with 4 ties including one reversed – Waist size 42 cm

1900-Corset-Leouzon-noir-Lo

Corset en satin noir 1890′ de marque « LEOUZON » brodé de petites fleurs , orné d’un ruban de satin parme recouvert de dentelle noire sur le haut et le bas, doublé en soie parme et comportant 30 baleines – Busc de 31 cm avec 4 attaches – Tour de taille 54 cm

Black satin corset 1890′ labelled ‘LEOUZON’ embroidered with small flowers, decorated with a violet satin ribbon, covered with black lace on bottom and top, lined with violet silk and made of 30 whalebones – Busk is 31 cm with 4 ties – Waist size 54 cm

1890-Corset-rose-Logo-web

Corset en coutil rose 1890′ de marque « Nouveau Siècle » évantaillé , orné d’une dentelle noire, gorge baleinée, doublé et comportant 72 baleines dont 19 baleines courtes de chaque côté – Busc de 32 cm avec 4 attaches – Tour de taille 52 cm

Pink coutil corset 1890′ labelled ‘Nouveau Siècle’, fan-shaped, decorated with black lace, whalebones at the bosom, lined and made of 72 whalebones including 19 shorter on each side –  Busk is 32 cm with 4 ties – Waist size 52 cm

1890-Corset-Leouzon-bleu Logo

Corset en satin de soie bleue 1890′ de marque « LEOUZON » évantaillé et brodé de soie bleue, orné de dentelle ivoire en haut et en bas, doublé et comportant 32 baleines – Busc de 31 cm avec 4 attaches – Tour de taille 50 cm

Blue silk satin corset 1890′ labelled ‘LEOUZON’, fan-shaped and embroidered with blue silk, decorated with ivory lace on bottom and top, lined and made of 32 whalebones – Busk is 31 cm with 4 ties – Waist size 50 cm

1890-Corset-rouge-Logo-Web

Corset en satin de soie rouge 1890′ de marque « LEOUZON » brodé de bouquets de fleurs bleues, gorge baleinée et cordée, doublé et comportant 40 baleines – Busc de 27 cm avec 4 attaches – Tour de taille 52 cm

Red silk satin corset 1890′ labelled ‘LEOUZON‘ embroidered with blue flower bouquets, whalebones and cords at the bosom, lined and made of 40 whalebones – Busk is 27 cm with 4 ties – Waist size 52 cm

1890-Corset-Leouzon-noir-Lo

Corset en satin de soie noire 1890′ de marque « LEOUZON » brodé de bouquets de fleurs mauve, orné d’un ruban de satin parme recouvert de broderie noire sur le haut et le bas, doublé en soie et comportant 24 baleines – Busc de 24 cm avec 4 attaches – Tour de taille 48 cm

Black silk satin corset 1890′ labelled ‘LEOUZON’ embroidered with violet flower bouquets, decorated with a violet satin ribbon, covered with black embroidery on bottom and top, lined with silk, made of 24 whalebones – Busk is 24 cm with 4 ties – Waist size 48 cm

1890-Corset-Leouzon-Rose-Lo

Corset en coutil rose 1890′ de marque « LEOUZON » évantaillé et brodé de petites fleurs, orné de velours chenille vert olive sur le haut et en bas, gorge baleinée, doublé et comportant 44 baleines – Busc de 32 cm avec 4 attaches – Tour de taille 52 cm

Pink coutil corset 1890 labelled ‘LEOUZON’ fan-shaped, embroidered with small flowers, decorated with olive-green velvet on bottom and top, whalebones at the bosom, lined and made of 44 whalebones – Busk is 32 cm with 4 ties – Waist size 52 cm

1890-corset-soie-vert

Corset en satin de soie vert mordoré 1890′ de marque « Au Bon Marché – modèle le Gracieux » évantaillé de soie rose, orné d’une dentelle noire et ruban rose sur le haut, doublé et comportant 38 baleines – Busc de 30 cm avec 5 attaches – Tour de taille 60 cm

Golden brown sil satin corset 1890′ labelled ‘Au Bon Marché – the Gracious design‘, fan-shaped in pink silk, decorated with black lace and a pink ribbon on top, lined and made of 38 whalebones – Busk is 30 cm with 5 ties – Waist size 60 cm 

1900-Leouzon-rose-Logo-Web

Corset ceinture en satin mauve 1890′ de marque « LEOUZON » , orné d’une dentelle noire sur le haut et le bas, gorge baleinée, doublé et comportant 46 baleines – Busc de 25 cm avec 4 attaches – Tour de taille 48 cm

Mauve satin belted corset 1890′ labelled ‘LEOUZON’, decorated with black lace on bottom and top, whalebones at the bosom, lined and made of 46 whalebones – Busc is 25 cm with 4 ties – Waist size 48 cm 

Image16 Logo

Corset en satin de soie rouge 1890′ évantaillé de soie rouge, orné d’une dentelle ivoire en haut , gorge baleinée doublé et comportant 30 baleines – Busc de 35 cm avec 5 attaches – Tour de taille 58 cm

Red satin corset 1890′, fan- shaped of red silk, decorated with ivory lace on bottom and top, whalebones at the bosom, lined and made of 30 whalebones – Busk is 35 cm with 5 ties – Waist size 58 cm

1890-Corset-Leouzon-Crème-L

Corset en satin de soie crème 1890′ de marque « AU BON MARCHE » brodé de fleurs rose, orné de broderie noire sur le haut et le bas, doublé et comportant 34 baleines – Busc de 30 cm avec 5 attaches – Tour de taille 50 cm

Cream satin corset 1890 labelled ‘Au Bon Marché’, embroidered with pink flowers, decorated with black embroidery on bottom and top, lined and made of 34 whalebones – Busk is 30 cm with 5 ties – Waist size 50 cm

1890-Soie-noire-Web

Corset en satin de coton noir 1890′ évantaillé et brodé en soie mordorée, orné de velours chenille vert olive sur le haut et en bas, gorge baleinée, doublé de taffetas vert et comportant 36 baleines – Busc de 39 cm avec 5 attaches – Tour de taille 72 cm

Black sateen corset 1890′, fan-shaped, embroidered with golden brown silk, decorated with olive-green velvet on bottom and top, whalebones at the bosom, lined with green taffeta and made of 36 whalebones – Busk is 39 cm with 5 ties – Waist size 72 cm

1900-Corset-Leouzon-doré-Lo

Corset en satin de soie dorée 1890′ de marque « LEOUZON » évantaillé et brodé de soie dorée, orné de dentelle ivoire sur le haut , doublé et comportant 54 baleines – Busc de 30 cm avec 4 attaches – Tour de taille 45 cm

Golden silk corset 1890′ labelled ‘LEOUZON’, fan-shaped, embroidered with golden silk, decorated with ivory lace on top, lined and made of 54 whalebones – Busk is 30 cm with 4 ties – Waist siez 45 cm

1890-Corset-Bleu Logo

Corset en coton bleu ciel 1890′ de marque « CATALINA MUS corsetera – Espagne » évantaillé et brodé de soie bleue, orné d’une blonde sur le haut et d’une chenille de velours de soie en bas, gorge baleinée et cordée, doublé et comportant 32 baleines – Busc de 26 cm avec 4 attaches – Tour de taille 50 cm

Sky blue cotton corset 1890′ labelled ‘CATALINA MUS corsetera – Spain’, fan-shaped and embroidered with blue silk, decorated with lace on top and silk velvet on the bottom, whalebones and cordes at the bosom, lined and made of 32 whalebones – Busk is 26 cm with 4 ties – Waist size 50 cm

1890-Corset-de-mariée-Logo

Corset de mariage en satin de soie crème 1890′, orné d’une dentelle ivoire sur le haut et le bas, évantaillé de coton beige, gorge formée et cordée, doublé et comportant 24 baleines – Busc de 31 cm avec 4 attaches – Tour de taille 52 cm

Cream silk satin bridal corset 1890′, decorated with ivory lace on bottom and top, fan-shaped in beige cotton, cordes at the bosom, lined and made of 24 whalebones – Busk is 31 cm with 4 ties – Waist size 52 cm

1900-Corset-a-la-paresseuse Logo

Corset en coutil marron 1890′ de marque « Cirdaline modèle 98588″ évantaillé coton ivoire ,orné d’une dentelle ivoire sur le haut et cordé sur toute la partie basse, gorge baleinée, doublé et comportant 50 baleines – Fermeture et réglage de la taille par un système de rubans en gros grain- Busc de 32 cm avec 6 attaches – Tour de taille 54 cm

Brown coutil corset 1890′ labelled ‘Cirdaline design 98588’, fan-shaped in ivory cotton, decorated with ivory lace on top and cordes on the bottom, whalebones at the bosom, lined and made of 50 whalebones – Fastened at the waist with grosgrain ribbons – Busc is 32 cm with 6 ties – Waist size 54 cm

CORSET 17

Corset de marque « Eclair » en coutil mastic 1890′, évantaillé coton bleu, orné de broderie beige et ruban bleu sur le haut, gorge baleinée, non doublé. 6 lacets de détente bleus sur les côtés (système breveté S.G.D.G. en France et à l’étranger). Il comporte 26 baleines – Busc de 31 cm avec 5 attaches – Tour de taille 64 cm.

Putty coutil corset 1890′ labelled ‘Eclair’, fan-shaped in blue cotton, decorated with beige embroidery and a blue ribbon on top, whalebones at the bosom, unlined. 6 blue laces on the sides (patented S.G.D.G in France and abroad). Made of 26 whalebones – Busk is 31 cm with 5 ties – Waist size 64 cm 

1880-Corset-orthopedique-Lo

Corset orthopédique 1890′ en coutil beige, avec 2 soutiens de hanche en acier nickelés et 2 sangles épaule en cuir, évantaillé et orné d’un croquet brodé de coton beige, gorge baleinée, doublé et comportant 94 baleines dont 62 baleines courtes latérales – Busc de 33 cm avec 5 attaches – Tour de taille 54 cm

Orthopedic corset 1890′ made in beige coutil, with 2 steel nickel-plated supports for the hips and 2 leathery straps for the shoulders, fan-shaped and decorated with a braid embroidered with beige coton, whalebones at the bosom, lined and made of 94 whalebones including 62 shorter on the sides – Busk is 33 cm with 5 ties – Waist size is 54 cm

1890-Corselet--de-mariée-Lo

Corset/ceinture de mariage en satin de soie crème 1890′ , orné d’une dentelle ivoire sur le haut et en bas, doublé et comportant 20 baleines – Busc de 25 cm avec 4 attaches – Tour de taille 52 cm

Cream silk satin bridal corset/belt 1890′, decorated with ivory lace on top and bottom and made of 20 whalebones – Busk is 25 cm with 4 ties – Waist size is 52 cm

1900-Corset-Noir-Broche-Logo

Corset 1900′ en coton noir broché de fleurs bleues , évantaillé et orné de broderie noire et bleue sur le haut , non doublé et comportant 32 baleines – Busc de 29 cm avec 5 attaches – Tour de taille 54 cm.

Black cotton corset brocaded with blue flowers 1900′, fan-shaped, decorated with black and blue embroidery on top, unlined, made of 32 whalebones – Busk is 29 cm with 5 ties – Waist size is 54 cm

1900-Espagnol Logo

Corset  » L’ABEILLE » modèle « New Style » 1901 en coutil beige , fabriqué à Barcelone, évantaillé et brodé de soie ivoire, le haut du corset est découpé en corolle et orné d’une ganse en soie ivoire, baleinage extra Ariston, avec son étiquette publicitaire d’origine et comportant 22 baleines – Busc de 32 cm avec 5 attaches – Tour de taille 55 cm

Beige coutil corset labelled ‘L’ABEILLe, design New Style’ 1901, made in Barcelona, fan-shaped and embroidered with ivory silk; the top is cut in corolla-shape and decorated with ivory silk braid, whalebones extra Ariston, with the original tag, made of 22 whalebones – Busk is 32 cm with 5 ties – Waist size 55 cm

1896-Corset-broché-parme-Lo

Corset 1902′ en tissu broché crème et fleurs parme, Forme « Amazone », vendu au Bon Marché, Gorge baleinée, orné de dentelle ivoire et ruban de soie parme sur le haut et le bas, doublé et comportant 28 baleines – Busc de 32 cm avec 4 attaches – Tour de taille 44 cm

Cream brocade with violet flowers corset 1902′, ‘Amazon’ shape, sold at the Bon Marché, whalebones at the bosom, decorated with ivory lace and a violet silk ribbon on bottom and top, lined and made of 28 whalebones – Busk is 32 cm with 4 ties – Waist size 44 cm

1889-Corset-coutil-Logo

Corset en coton noir broché floral multicolore 1900′, fabrication « Geneste Boujeat Paris » évantaillé en soie rose, orné de dentelle sur le haut et sur le bas, non doublé, Présence de 2 jarretelles brodées et à lacets et comportant 34 baleines – Busc de 25 cm avec 5 attaches – Tour de taille 52 cm

Black cotton corset brocaded with multicolor flowers 1900′, manufactured by ‘Geneste Boujeat Paris’, fan-shaped in pink silk, decorated with lace on bottom and top, unlined; 2 embroidered and lace-trimmed garters, made of 34 whalebones – Busk is 25 cm with 5 ties – waist size 52 cm

1900 Corset d'été Logo

Corset d’été 1900′ en tulle blanc et coton  rayé blanc et rose, orné de broderie blanche sur le haut et le bas, comportant 16 baleines – Busc de 26 cm avec 4 attaches – Tour de taille 50 cm

Summer corset 1900′ in white tulle and stripped white and pink cotton, decorated with white embroidery on bottom and top, made of 16 whalebones – Busk is 26 cm with 4 ties – Waist size 50 cm 

1902 Cerises Logo

Corset-ruban 1902 en ruban gros-grain ivoire broché de motifs cerise, présence de 2 jarretelles rouges comportant 16 baleines – Busc de 26 cm avec 5 attaches – Tour de taille 56 cm

Ivory ribbon-corset 1902 made in grosgrain ribbon brocaded with cherry pattern, 2 red garters, made of 16 whalebones – Busk is 26 cm with 5 ties – Waist size 56 cm

1900-Corset-Coutil-Etoiles-

Corset 1902 en coutil beige, évantaillé en coton rose , orné d’une broderie sur le haut , gorge cordée, non doublé, présence de 2 attaches-bas et comportant 30 baleines – Busc de 34 cm avec 5 attaches dont 1 inversée – Tour de taille 50 cm

Beige coutil corset 1902′, fan-shaped in pink cotton, decorated with embroidery on top, cords at the bosom, unlined, 2 straps, made of 30 whalebones – Busk is 34 cm with 5 ties including one reversed – Waist size 50 cm

1903-Corset-broché-rose-Log

Corset 1902 en coton crème broché de fleurs roses , orné de broderie ivoire sur le haut et le bas, gorge baleinée, doublé, présence de 2 attaches-bas et comportant 38 baleines – Busc de 31 cm avec 5 attaches – Tour de taille 48 cm.

Cream cotton corset 1902 brocaded with pink flowers, decorated with ivory embroidery on bottom and top, whalebones at the bosom, lined, 2 straps, made of 38 whalebones – Busk is 31 cm with 5 ties – Waist size 48 cm

1890-Corset-de-matronne Logo

Corset 1902′ en coton noir broché de fleurs roses, de marque « A LA SAMARITAINE » Paris n° 233 Taille 2, évantaillé et orné de broderie noire et rubans rose sur le haut , non doublé et comportant 4 jarretelles roses cousues, 40 baleines – Busc de 29 cm avec 4 attaches – Tour de taille 70 cm

Black cotton corset 1902′ brocaded with pink flowers, labbelledA LA SAMARITAINE’ Paris n° 233 Taille 2, fan-shaped and decorated with black embroidery and pink ribbons on top, unlined, 4 short pink garters sewn, made of 40 whalebones – Busk is 29 cm with 4 ties – Waist size 70 cm

1900-Rubas-Grograin Logo

Corset-ruban 1902′ en ruban gros-grain ivoire brodé bleu-ciel et comportant 16 baleines – Busc de 22 cm avec 4 attaches – Tour de taille 55 cm

Corset-ribbon 1902′ in ivory grosgrain ribbon brocaded in sky blue, made of 16 whalebones – Busk is 22 cm with 4 ties – Waist size 55 cm

1900-Coutil-Gris Logo

Corset « Droit devant » en coutil gris, évantaillé beige et bordé d’une broderie écrue sur le haut, gorge baleinée avec renfort cordé et comportant 24 baleines – Busc de 30 cm avec 5 attaches – Tour de taille 50 cm

Grey coutil ‘Droit devant’ corset, fan-shaped in beige, lined with ecru embroidery on top, whalebones and cordes at the bosom and made of 24 whalebones – Busk is 30 cm with 5 ties – Waist size 50 cm

1905-Corselet-d'été-Logo

Corset-ceinture d’été 1905‘ en tulle ivoire, orné de dentelle ivoire sur le haut et le bas, comportant 26 baleines – Busc de 23 cm avec 5 attaches – Tour de taille 56 cm

Summery ivory tulle corset-belt 1905′, decorated with ivory lace on bottom and top, made of 26 whalebones – Busk is 23 cm ith 5 ties – Waist size 56 cm

1905-Logo

Corset Droit devant en coutil beige 1905, orné d’une dentelle et ruban ivoire sur le haut et le bas, évantaillé beige extérieur et intérieur, sur le bas 2 ouvertures lacées 4 œillets pour l’aisance, 4 jarretelles, comportant 30 baleines – Busc de 35 cm avec 5 attaches – Tour de taille 55 cm

Beige coutil ‘Droit devant’ corset 1905‘, decorated with lace and ivory ribbon on bottom and top, fan-shaped in beige in and out, 2 laced-up openings on the bottom with 4 eyelets for the ease, 4 garters, made of 30 whalebones – Busk is 35 cm with 5 ties – Waist size is 55 cm

1900-Corset-Noir-Logo

Corset en coton noir 1908‘ évantaillé de coton rose , orné d’une broderie noire et rose + ruban rose, , doublé et comportant 20 baleines – Busc de 30 cm sur hauteur de 41 avec 4 attaches – Tour de taille 58 cm

Black cotton corset 1908′, fan-shaped in pink cotton, decorated with black and pink embroidery and a pink ribbon, lined, made of 20 whalebones – Busk is 30 cm with 4 ties – Waist size is 58 cm

1912 Logo

Corset d’été 1910 « très enveloppant », forme spéciale pour tailles longues, en toile écru de marque « Excelsior », orné de broderie ivoire sur le haut, 6 jarretelles à boucles réglables fleur de lys, comportant 18 baleines – Busc de 31 cm avec 5 attaches – Tour de taille 50 cm

Summery ‘enveloping’  corset 1910′, made for tall waists, in ecru hessian, labelled ‘Excelsior’, decorated with ivory embroidery on top, 6 garters with adjustable buckles, made of 18 whalebones – Busk is 31 cm with 5 ties – Waist size 50 cm

1920-Corset Logo

Corset 1920′ en tissu broché floral jaune pâle et jaune d’or, de marque « Lafayette – modèle Espécé » orné d’un ruban de satin jaune repiqué de 2 guirlandes de fleurs sur le haut , non doublé, présence de 4 jarretelles en satin jaune et comportant 10 baleines plates – Busc de 25 cm avec 5 attaches – Tour de taille 62 cm

Corset 1920′ brocaded with pale and golden yellow flowers, labelled ‘Lafayette – design Espécé’, decorated with a yellow satin ribbon transferred with 2 flowery garlands on top, unlined, 4 yellow satin garters, made of 10 flat whalebones – Busk is 25 cm with 5 ties – Waist size 62 cm 

…………………

1775-Corset Logo

Corset anglais en lin de 1775 composé d’environ 80 baleines en bois – Hauteur dos 23 cm, fermeture par 7 œillets

English linen corset 1775′, made of 80 wooden whalebones – Haight in the back 23 cm, fastened by 7 eyelets

1900-Corset-broché-jaune logo

Corset 1860 en coton crème broché floral jaune, orné de broderie ivoire sur le haut et le bas, non doublé, comportant 18 baleines – Busc de 31 cm avec 5 attaches dont 3 en forme de tête de cygne – Tour de taille 58 cm

Cream cotton corset 1860′ brocaded with yellow flowers, decorated with ivory embroidery on bottom and top, unlined, made of 18 whalebones – Busk is 31 cm with 5 ties – Waist size 58 cm

A suivre/To be continued….

Expositions / Exhibitions « Nuits de Satin »

mini fr flag  gb_drapeau

Durant 15 ans, Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau de « Nuits Satin » ont organisé (soit de leur propre initiative ou pour des organismes et des musées célèbres) près de 25 expositions sur des thèmes aussi variés que « les Corsets, la Lingerie 30, les dessous Dior,  le Balnéaire des années 50,  la Lingerie Noire, l’Art ou la Dentelle en lingerie, les Guêpières, les bas, etc…

Des centaines de pièces, « Best of Nuits de Satin  » ont pu à ces occasions être admirées par un public peu habitué à voir de tels trésors, car, rappelons le, il n’existe nul part dans le monde un musée permanent des corsets et de la lingerie ancienne.

For 15 years, Ghislaine Rayer and Patrice Gaulupeau from ‘Nuits de Satin’ organized about 25 exhibitions (either on their own initiative or for organizations and famous museums) on various themes such as Corsets, Lingerie in the 30s, Dior underwear, Swimwear in the 50s, Black Lingerie, Art or Lace in lingerie, Guepieres, Stockings …

Hundred of items ‘Best of Nuits de Satin’ were exhibited to curious eyes, as there are no museum in the world that focuses on corsets and vintage lingerie.

 

« Pin-Up, l’âge d’or du balnéaire » à la Galerie Joseph à Paris en Juillet/Août 2017

« Oh les Dessous » au Petit Echo de la Mode de Juillet à Septembre 2017

Vintage or Modern » au Sinan Mansion de Shanghai de Janvier à Mars 2017

« Bikini, 70 Years of Fashion » au Tunnel de New-York en Septembre 2016

« 70 Anni del Bikini » à Milan en Septembre 2016 pour la Fashion Week

« 80 ans de congés payés et de mode balnéaire » au Palais des Expositions de Paris en Septembre 2016

« Bikini » à la Galerie Joseph à Paris en Juillet/Août 2016

« Les 70 ans du Bikini » à l’Espace de la Sucrière à Lyon en Juillet/Août 2016

« Lingerie Treasures » à Shanghaï en octobre 2014

« Iconographic Swimsuits » à Mode City, Paris en 2013

« La Lingerie Noire » pour Chantelle à Paris en 2013

« Secrets » au Musée de St Gall en Suisse en 2008

« A Fleur de Peau » au Musée d’Art Moderne de Troyes en 2007

Lyon Mode City en 2007

Salon de la Lingerie à Paris en 2003, 2005, 2006 et 2007

« Art Hall » à Paris en 2005

« Arts et Lingerie » à Paris en 2006

« Corsets et Bikinis » au Musée des Tissus à Lyon en 2005

 » Art et Féminité » au Centre Culturel de Sainte-Maxime en 2005

« Dessous et Corsets » au Viaduc des Arts à Paris en 2004

« Regard sur le Vintage » au Grand Magasin « Le Bon Marché », à Paris en 2004

« Dior, architecte de la Mode » au Musée Dior à Granville en 2003

Musée de la Dentelle à Calais

Musée de la Dentelle à Caudry

Musée du costume (KCI) à Kyoto au Japon

Grand Magasin « Les Galeries Lafayette », Paris en 2007

Grand Magasin « Le Printemps », à Paris et Lyon en 2006

Grand Magasin « La Samaritaine », Paris en 2005 

Exposition et défilé au marché Dauphine à Paris/St Ouen en 2002

Exposition PIN-UP .jpgPIN-UP, l’âge d’or du Balnéaire – PIN-UP, the golden age of swimwear


Affiche Shanghai
« Lingerie Treasures » 200 ans de lingerie au travers des matières à Shanghai (voir onglet)  « Lingerie Treasures » 200 years of lingerie through fabrics in Shanghai (see tab)

Affiche Web« Dessous & Corsets »  1820/1970 – 150 ans de lingerie à Paris (voir onglet / see tab)

Tract-expo-2« Dessous & Corsets » 1870/1970 – 100 ans de lingerie à Paris

Affiche Art & Féminité                 « Art & Féminité » 100 ans de lingerie, balnéaire et corsets à Sainte Maxime                  « Art & Féminité » 100 years of lingerie, swimwear and corsets in Sainte Maxime

affiche-Corsets-&-Bikin WEB« Corsets & Bikinis » au Musée des Tissus de Lyon

Flyer Expo Mode City-1Flyer Expo Mode City-2

« 30 Iconographic Swimsuits » Mode City Paris

AeL-2006-Affiche-Web - Copie« Arts & Lingerie » au Salon International de la Lingerie à Paris (voir onglet / see tab)

Frous-frous-Movies-Web« Florilèges des Arts » au Salon International de la Lingerie à Paris

BON MARCHE Regard sur le Vintage (autre moitié affiche)moitié affiche

« Regard sur le Vintage » au Bon Marché » Paris

Bon-Marche-Vintage-webBM mag

La Mode s’invente en se souvenant / Fashion create itself by remembering

Expo-Secrets-WebParticipation à « Secrets » à Saint Gall en Suisse (voir onglet / see tab)

Expo Troyes (1)Participation à l’exposition « Fleur de peau » à Troyes

Exposition / Exhibition Secrets (St Gall)

mini fr flag  gb_drapeau

Un siècle de dessous
A century of underwear

Plus qu’une exposition, c’est une véritable mise en scène de l’univers des dessous qu’a proposé le Musée du textile de St-Gall. » Secrets » retrace un siècle d’évolution de cette mode invisible que des créateurs, Chantal Thomass en tête, ont rendu visible.

More than an exhibition, it was a genuine staging of the underwear realm that the St-Gall Museum of textile organized. ‘Secrets’ traced a century of evolution of this invisible fashion that designers such as Chantal Thomass made visible.

Expo-Secrets-Web

Sous le charme de la lingerie, une belle exposition consacrée à l’histoire des dessous en Occident, ou comment la lingerie vint aux femmes. Réunissant plus de cinq cents pièces provenant de musées, collections particulières, grands couturiers comme Galliano ou Thierry Mugler et maisons comme Aubade ou Chantelle, Secrets transforme le spectateur en voyeur charmé, met en scène les vêtements autant qu’elle propose des photographies et extraits de films depuis les années 20.

A beautiful exhibition dedicated to the history of underwear in the West, or how lingerie came to women. It consisted of more than five hundreds items coming from museums, private collections, great fashion designers such as Galliano or Thierry Mugler and brands like Aubade or Chantelle. Secrets turned the spectators into enchanted voyeurs, by staging clothes and displaying pictures and films extracts from the 20s.

1B NDS5« Corsets 1890 de Nuits de Satin »1C NDS6

NDS7

NDS4

« Corset et Brassières 1910 »

NDS14NDS12Lingerie en mousseline de soie 1930 « Nuits de Satin »
Lingerie in silk muslin 1930 ‘Nuits de Satin’

NDS16NDS15

Corset 1925 en satin broché jaune et  Combiné de satin noir 1935″ Nuits de Satin »
Yellow brocaded satin corset 1925 and  Black satin corselet 1935 ‘Nuits de Satin’

NDS11Soutien-Gorge et Combiné en satin saumon 30/40′ « Nuits de Satin »
Salmon pink bra and corselet 30/40′ ‘Nuits de Satin’

NDS10

NDS9NDS8

NDS17Soutien-Gorge et Porte-Jarretelles 1950 « Nuits de Satin »
Bra and garter belt 1950 ‘Nuits de Satin’

NDS18Soutien-Gorge « Bullet bra » et culotte années 50 « Nuits de Satin »
‘Bullet bra’ and panties from the 50s ‘Nuits de Satin’

NDS3Combiné 1920 en coutil et dentelle « Nuits de Satin »
Lace and coutil corselet 1920 ‘Nuits de Satin’

NDS2Culotte et Soutien-Gorge en mousseline de soie et broderie Anglaise 1920 « Nuits de Satin »
Bra and panties in muslin silk and English embroidery 1920 ‘Nuits de Satin’

Règne du Corset / Reign of Corsets (1)

ENGLISH VERSION AT THE END 

mini fr flag

L’histoire du corset au 19e siècle 

Enfant naturel du corps piqué, droit ou à baleines et dont le règne a duré près de 5 siècles, le corset fut le dénominateur commun de la mode durant plus de 100 ans. Né dans sa forme moderne aux environs des années 1830, c’est-à-dire au moment où sa fermeture s’effectue sur le devant  au moyen d’un busc à œillets en deux parties,  le corset n’évoluera fondamentalement que très peu durant un siècle.

1 1740 Germanischen nationalmuseums

Bien que changeant constamment de forme, de style, de hauteur, de tissu, au gré des modes et des désirs des premiers couturiers star comme Worth ou du talent créatif d’une cohorte de corsetières, le corset sera le sous- vêtement et l’accessoire incontournable du 19ème siècle.

2 Corset-Design-1890-to-1917

Durant la période qui va de 1830 à la fin de la première guerre mondiale, des centaines de millions de corsets seront fabriqués et vendus sur le vieux continent (que l’on n’appelle pas encore Europe), ainsi qu’ un nombre  beaucoup plus important sur le nouveau continent qui ne se résume alors qu’à New York et à quelques états de la Côte Est Atlantique.

L’industrie Américaine du corset qui avait débuté aux environs de 1865, produisait déjà en 1889 plus de 5000 douzaines de corsets par jours (la douzaine était l’unité de production et de vente en gros à cette époque).

3 La Crompton Corset Company

Pour l’Europe, les pays producteurs sont l’Angleterre, l’Espagne et dans une moindre mesure, l’Italie et l’Allemagne, mais c’est en France que le plus gros de la production est effectué. A Paris, dès les années 1830, le corset est une industrie à part entière. Des centaines de fabriques employant des milliers d’ouvrières, ainsi que d’innombrables corsetières indépendantes, alimentent un marché en pleine expansion et chaque jour plus demandeur. C’est ainsi que les premiers chiffres connus de la seule production parisienne en 1850 font état d’une fabrication de 1 200 000 corsets !

4 Manufacture de corsets Lyon Michey Ressicaut & fils 54 rue Sébastopol 1 place des Cordeliers

L’industrialisation et le développement du chemin de fer a favorisé la production et la distribution de masse. Vers la fin du XIXe siècle, des grands magasins inaugurent des services de vente par correspondance, les Français et les Américains sont les chefs de file dans ce domaine.

Au Bon Marché, fondé en 1852, s’ouvre un service de vente par correspondance qui compte deux départements : le premier, pour la France; le second, pour l’étranger. Les commandes reçues sont livrées partout en Europe et en Afrique. En 1894 seulement, l’entreprise distribue 1 500 000 catalogues.

5 Catalogue-de-la-Samaritaine 6-Samaritaine-Outre-Mer-190

Le port du corset est une obligation. Qu’elle soit sociale, parentale, historique ou médicale cette obligation ne se discute pas, une femme sans corset est une fille perdue. Dès leur plus jeune âge, les petites filles en sont vêtues, pour ne pas dire équipées, et si elles n’ont la taille resserrée qu’à l’adolescence, le corset fait partie intégrante de leur vie, de leurs premiers mois jusqu’à leur dernier souffle.

7 Corset petite fille 8-corset-enfant

Pour accompagner  leur vie quotidienne, le corset sera : de jour, de matinée, de sport, de cavalière, pour bicyclette, de soirée, de repos, parfois « de cocotte », ainsi que bien sûr, de grossesse, d’allaitement ou de nourrisse.

25

9 1029719_orig

Chaque âge de la vie à les siens, chaque population ses fournisseurs. Les corsets ordinaires, en coutil beige sans décoration pour le petit peuple, viennent principalement de Lyon. Les corsets parisiens en satin de soie de couleur, évantaillés, brodés et brochés, répondent aux besoins de luxe de la haute bourgeoisie, nouvelle classe dominante de cette deuxième moitié du 19ème siècle.

12 18851880-Corset-orthopedique-LoImage15 Logo

Si  la taille fine est en Europe une tradition monarchique séculaire, la démocratisation du corset, ainsi que sa médiatisation par la publicité et la photographie naissantes, va encourager toutes les femmes, même les plus humbles, à se serrer la taille, souvent  au delà du raisonnable, parfois  au péril de leur santé. De l’Impératrice Eugénie à la moindre blanchisseuse, de la Princesse Elisabeth d’Autriche (plus connue sous le nom de Sissi) aux cocottes des théâtres de boulevards, des filles du peuple aux grandes bourgeoises de la capitale, toutes n’auront qu’une obsession, avoir la taille fine, avoir la taille la plus fine.

14 15 queen_sized

Les excès seront légions, dénoncés sans relâche par le corps médical unanime (voir article ci-dessous sur les maladies du corset), parfois même par les états dont certains, comme la Russie, légiféreront ; rien n’y fera. On ne lutte pas contre la mode, surtout quand la mode magnifie la femme.

13 sissiempressofaustria

C’est la première guerre mondiale qui signe l’arrêt de mort du corset. La France, qui compte alors quarante millions d’habitants, va perdre durant les quatre années du conflit, un million et demi de ses hommes au front. Plus de 4 millions de « Poilus » en reviendront blessés, estropiés ou invalides. Ce carnage aura des conséquences sociales profondes, les femmes dès les premiers mois de la guerre s’organisant pour remplacer au travail, les hommes de leur maison.

On voit des femmes chauffeur-livreur dans les villes, dans les campagnes elles effectuent la totalité des travaux des champs, dans les usines seules les femmes travaillent, même pour les postes pénibles naguère réservés à leurs maris.

17 femmes au travail 1916 16 Eauze_Gers_1916

Pour toutes ces ouvrières, pour ces paysannes, le port du corset devient superfétatoire, quand à la bourgeoisie des villes, peu touchée par ce changement de vie, c’est l’approvisionnement en matière première qui deviendra un véritable problème, le manque de coton, dentelles et baleines sonnant le glas de leur très cher corset. Même outre atlantique, les femmes patriotes américaines décident en 1917, de répondre à l’appel du « War Industries Board » en n’achetant plus de corsets à baleines d’acier, ce qui permis, dit- on, de récupérer l’équivalent de deux cuirassés…

C’est ainsi que s’éteignit un règne de près d’un siècle. Né dans les années 1830, dans les soubresauts et les aléas de l’histoire, le corset dans sa version moderne ne survécu pas à la première guerre mondiale. En un siècle, le corset aura imprimé à tout jamais son empreinte dans l’histoire de la mode. Jamais un vêtement n’aura véhiculé autant d’envie, de rumeurs, de fantasmes , généré autant de pamphlets et de chansons, inspiré autant d’artistes.

20 Partition-de-musique-1900-V 21 Revue-Frou-Frou-1900

19 imgres 18 Le Bal, James Tissot, 1883 Le corset que l'on voit ici, n'est pas à strictement parler un corset puisque celui-ci était caché, et bien caché, mais la découpe est typique du corset dit de divorce. Nom sans rapport.

Durant son règne, le corset fut le symbole même de la féminité rayonnante, il le reste encore aujourd’hui. Source d’inspiration pour les grands couturiers, il reste un atout de séduction incontournable  et produit fétiche des pin-up !

23 Dita

Texte : © Patrice Gaulupeau/Nuits de Satin

Annexe :

Maladies liées au corset vers 1850

Le port du corset n’a jamais eu bonne presse en général et auprès du corps médical en particulier. Pendant plusieurs décennies de nombreux spécialistes, souvent autoproclamés, se sont fait l’écho de toutes les maladies et de toutes les conséquences néfastes qu’apporterait le port du corset, surtout s’il était fortement serré.

Voici quelques exemples de ces critiques  » médicales » :

« Le corset est un instrument de gêne et de mensonge, destiné à déformer la femme. Malgré la réprobation générale de la science, malgré les conseils des médecins, les exigences de la mode ont prévalu, le corset s’est maintenu, son empire s’est chaque jour étendu. Des classes aisées, il est passé dans l’atelier, dans la mansarde, où la femme, constamment soumise à l’effort, souffre bien davantage de sa pernicieuse action »  Dixit le rapporteur de la première exposition universelle des produits de l’industrie  de 1855 à Paris

Anatomie corset

« Le corset n’agit pas seulement sur les cavités qu’il comprime, les effets de sa funeste influence trouvent leur explication dans les organes impunément soumis à son action. Des céphalées opiniâtres, des palpitations tumultueuses du cœur, le bruit de souffle dans les carotides, la suppression irrévocable des règles, une grande disposition à la toux, la couleur jaune-verdâtre des téguments, la bouffissure des traits, l’œdème des membres, des affections hystériques, une profonde mélancolie, tels sont les symptômes constatés. » Etude sur le corset au point de vue physiologique et pathologique par le Dr J.F. Verdier 1859

Parmi les plus connus et les plus sérieux de ces « médecins-spécialistes », nous pouvons citer  le docteur O’Followell  (Le Corset 1905) et surtout  Ines Gache-Sarraute (Le Corset : étude physiologique et pratique.1900). Si pour le premier, la lecture de ses écrits n’a qu’une valeur historique, ce bon docteur ayant fait précéder ses digressions médicales d’une très intéressante et très documentée histoire du corset, pour la deuxième, la méfiance est encore plus de mise, le vrai métier de la dame étant corsetière. Il est évident qu’au fil de ses terribles descriptions médicales, le seul but de ses écrits était de ne faire porter que les corsets Gache-Sarraute, tous les autres n’étant pas « hygiéniques » (le grand mot à la mode en ce début de siècle).

La palme du grand n’importe quoi, se trouve dans un livre de 1857, appelé « Considération sur cinq fléaux » de Charles Dubois, Chevalier de la légion d’honneur. Ces fléaux sont, le tabac, le jeu, l’alcool, l’agiotage (la spéculation) et… le corset.

Je vous propose de compulser ici une petite partie de la longue liste des maladies liées au port du corset  trouvé dans ce livre, qui se voulait sérieux lors de sa sortie, mais qui 150 ans plus tard, devient un ouvrage comique.

« Affaiblissement de la vue, de la voix et de l’intelligence, Apoplexie, Mal de gorge, Cancer, Inflammation du cerveau, Epilepsie, Folie, Hystérie, Hypocondrie, Idiotisme, Mal et chute des dents, Pulmonie, Humeurs froides, Hépatite, Flaccidité (mollesses des chairs) » et l’on vous a gardé les deux meilleures pour la fin « Nymphomanie (fureur de l’amour) et Haleine fétide. »

Et le grand homme concluait sur ces mots, « Presque toutes les personnes qui se compriment le corps ont une ou deux affections que je viens de nommer. Donc l’abus du corset est la plus barbare et la plus grande de toutes les folies humaines »

gb_drapeau

The history of corsets in the 19th century 

The corset is the natural successor to the 18th stays and its reign over fashion lasted over more than a century. Its current shape, with the lacing on the front through two sets of eyelets, appeared in 1830 and barely changed over the century.

1 1740 Germanischen nationalmuseums

Corsets had various shapes, styles, and measurements, depending on the trends and the designers and corset-maker creative skills. But it always remained the key underwear of the 19th century.

2 Corset-Design-1890-to-1917

From 1830 to the end of WW1, hundreds of millions of corsets were made and sold on the old continent (which was not yet called Europe) and an even greater number was produced on the new continent, which back then consisted only of New-York and a couple of states on the East Coast.

The American industry of corsets, which had started in 1865, was already producing in 1889 more than 5000 dozens of corsets a day.

3 La Crompton Corset Company

In Europe, the main producers were England, Spain and, to a lesser extent, Italy and Germany. But the greatest producer of all was France. From 1830, corsets became a genuine industry in Paris. Hundreds of factories hired thousands of workers as well as countless independent corset-makers in order to supply an ever-growing market. The first total known for the Parisian production dates back to 1850 and comes up to 1 200 000 corsets!

4 Manufacture de corsets Lyon Michey Ressicaut & fils 54 rue Sébastopol 1 place des Cordeliers

Industrialisation and the development of the railways both encouraged mass production and distribution. At the end of the 19th century, department stores started offering mail order selling services –the leaders in this field were the French and the Americans.

The Bon Marché, which was founded in 1852, started offering this kind of service with two units: one dedicated to France, the other one for abroad. The orders came from all around Europe and Africa. In 1894 solely, the company distributed over 1 500 000 catalogues.

5 Catalogue-de-la-Samaritaine 6-Samaritaine-Outre-Mer-190

Wearing a corset was mandatory. Whether for social, parental, historical or medical reason, this requirement was indisputable –a corsetless woman was a lost woman.

From an early age, girls would start wearing them even though the waist was not narrowed before teenagehood. It was an integral part of their life, from the very first months to the very last breath.

7 Corset petite fille 8-corset-enfant

Throughout the day, there were different kinds of corsets that could be used: for daily use, for the morning, for exercise, horse-riding, cycling, the evening, resting, for the harlots as well as for pregnancy, breast-feeding or nursing.

25

9 1029719_orig

Each stage in life had its own corsets and each population had its own providers. Regular corsets in plain beige ticking, which were worn by the common people, were mainly produced in Lyon. Parisian corsets made in colourful silk satin, embroidered and in brocade were for a more demanding upper-class clientele that dominated the second half of the 19th century.

12 18851880-Corset-orthopedique-LoImage15 Logo

Even though having a slender waist was an age-old tradition in Europe, the popularization of corsets combined to its media exposure through advertising and the budding art of photography, encouraged every women from every classes to squeeze their waist at any cost. Sometimes beyond reason, and to the point of risking their life over it. From Empress Eugenie to a mere washerwoman, from Princess Elisabeth of Austria (also known as Sissi) to the boulevards’ harlots, from the common girls to the capital’s ladies –all were obsessed with having an ever slimmer waist.

14 15 queen_sized

The medical community deeply condemned the multiple abuses (see article below concerning the illnesses caused by corsets), and some states, like Russia, even wrote laws on this matter –but to no avail. It is impossible to fight off fashion, especially when said fashion glorifies women.

13 sissiempressofaustria

WW1 eventually put an end to corsets. In France, out of forty millions inhabitants, one million and a half men lost their life at the front during the conflict that lasted for four years. More than 4 millions soldiers came back wounded, crippled or handicapped. This bloodbath had significant social consequences –from the early months after the war started, women started replacing men at work.

In town, there were now driver/delivery women. In the countryside they were farming. And in factories, only women were now working and doing the hard work that was once intended to their husband.

17 femmes au travail 1916 16 Eauze_Gers_1916

Suddenly, wearing a corset seemed pointless to the workers and farmers. The upper-class women were facing another issue: the supply of raw materials. The shortage of cotton, lace and whalebones put an end to their dear corsets. Even in America, the patriotic women rose to the call of ‘War Industries Board’ in 1917 by not purchasing corsets made in iron whalebones, thus helping save the equivalent of two battleships …

This is how a reign that lasted a century came to an end. Created in 1830, the corset didn’t outlast the war but it did leave a very powerful mark in the history of fashion. Never an item of clothing aroused such longing, rumours, fantasies and inspired so many artists.

20 Partition-de-musique-1900-V 21 Revue-Frou-Frou-1900

19 imgres 18 Le Bal, James Tissot, 1883 Le corset que l'on voit ici, n'est pas à strictement parler un corset puisque celui-ci était caché, et bien caché, mais la découpe est typique du corset dit de divorce. Nom sans rapport.

At its height, the corset was the emblem of womanhood and it still is today. It remains a source of inspirations for the great fashion designers and an essential asset for seduction, especially for pin-ups.

23 Dita

Text: © Patrice Gaulupeau/Nuits de Satin

Appendix:

Illnesses caused by corsets in 1850

Wearing a corset was never well seen, especially by the medical community. For decades, many self-proclaimed specialists emphasized on all the illnesses and unfortunate consequences that came with wearing a corset, particularly when it was tightly secured.

Here are some examples of those ‘medical’ criticisms:

‘The corset is a tool of discomfort and lie, intending to distort women’s bodies. In spite of the scientific community’s disapproval and in spite of the doctors’ recommendations, fashion prevailed and the corset’s empire increased every day. It even extended to workshops where women who are constantly subjected to physical efforts suffer much more by wearing the piece of clothing.’ Said the reporter of the first universal exhibition of industrial products in 1855 in Paris.

Anatomie corset

‘Corsets don’t only compress body parts. They also cause bad headaches, turbulent heart’s palpitations, irrevocable amenorrhea, coughing, the skin’s greenish-yellow color, swollen faces, oedemas, hysteria, and melancholia. Such is the action of corsets.’ Study on the corset with a physiological and pathological view by Dr J. F. Verdier in 1859.

One of the most famous ‘specialists’ are Dr. O’Followell (The Corset, 1905) and Ines Gache-Sarraute (The Corset: a physiological and practical study, 1900). The first’s main value nowadays is of historical interest as he wrote an introduction about the history of corsets in a very documented way. The second was a former corset-maker, which is why her writings must be taken with an even greater care. In fact, after reading her medical recommendations, it becomes very clear that her aim is to lead people to wear only the corsets she created, as the others were not considered ‘hygienic’ (a very fashionable word at that time).

But the biggest award of stupidity probably went to a book written in 1857 by Charles Dubois on the five plagues of the century. Namely tobacco, games, alcohol, gambling and … corsets.

Here is a non-exhaustive list of illnesses supposedly cause by corsets according to this book that was meant to be serious but became quite a joke 150 years later:

‘Impairment of vision, voice and intelligence, strokes, throat aches, cancer, brain’s inflammation, epilepsy, madness, hysteria, hypochondria, stupidity, toothache and loss, lung disease, hepatitis, flaccidity –and even better: nymphomania and bad breath.

The wise man ended by saying ‘most people who constrict their body have one or two of the afflictions I just enumerated. Therefore, the abuse of corset is the most barbarous madness of humankind.