Annette Kellerman

ENGLISH VERSION AT THE END
France

Annette Kellermann

Annette Kellermann est une célèbre nageuse Australienne qui a mis sa notoriété au service de son combat pour l’émancipation des femmes. Sa vie, hors du commun, sera retracée au cinéma dans un film «La première sirène», son rôle étant tenu par une autre nageuse célèbre: Esther Williams.

Annette Kellermann est née le 6 juillet 1886 en Australie. A 6 ans, elle est atteinte de poliomyélite et doit être appareillée pour se déplacer. Un médecin recommande à ses parents de lui faire pratiquer la natation pour aider ses muscles à se développer. À l’âge de treize ans, elle a tellement nagé que ses jambes sont presque aussi robustes que la normale.

Alors qu’elle est encore au lycée, cette excellente nageuse participe à des spectacles aquatiques et à 17 ans, enchaîne les exploits sportifs : elle effectue des plongeons de 28 mètres et traverse Londres dans les eaux de la Tamise sur 27 km.

En 1905, âgée seulement de 19 ans, Annette cherchant à dépasser ses limites, se fait remarquer en tentant la traversée de la Manche à la nage. Les nageurs hommes se sont enduits de saindoux pour résister au froid, mais Annette Kellermann, pour respecter les bonnes mœurs, doit porter un costume de bain qui la handicape et elle est contrainte à l’abandon après 10 heures de nage. 

La nageuse championne posant pour une photo publicitaire en maillot de bain dans son Australie natale, ca. 1905

La même année, elle  participe à des marathons dans le Danube, la Tamise et même dans la Seine à Paris où elle est la seule femme sur 27 participants. Pour maximiser ses chances de gagner, Annette porte un maillot masculin et elle finit même quatrième de cette compétition.

Ses exploits sportifs sont largement relayés par la presse et elle engagée pour devenir la vedette de grands spectacles aquatiques, ce qui lui vaut le surnom de « Sirène australienne». En 1907, elle abandonne le sport de compétition pour se consacrer aux ballets aquatiques où, comme à l’hippodrome de New York, elle nage dans un aquarium géant.  Elle créée donc une nouvelle discipline que l’on nomme aujourd’hui natation synchronisée…

Toujours en 1907, elle se rend à la plage de Revere près de Boston pour s’entraîner. La championne australienne se baigne  maintenant dans un maillot de sa propre fabrication  (un body sans manches, à encolure dégagée et moulant son corps) car les maillots de bain pour femmes de cette époque sont constitués de plusieurs couches : collants en laine foncée, culottes bouffantes jusqu’aux genoux, chemisier à manches ballon, ceinture jupe ample et volumineuse … et parfois même un corset sous la tenue !

Maillots de bain typiques pour une famille à la plage, vers 1910

Ses jambes nues attirent aussitôt l’attention d’un policier qui la conduit au tribunal pour tenue indécente. Pour sa défense, elle demande au juge comment elle pourrait nager avec la tenue exigée par la bienséance victorienne.  « Je ne peux pas nager en portant plus de trucs que vous en accrochez sur une corde à linge.« 

Au vu des très nombreuses noyades de femmes qui se trouvaient entravées par leur « modestie » (nom de la tenue de plage de l’époque), le juge finit par trancher en faveur d’Annette stipulant qu’il est impossible de nager correctement vêtue d’un tel harnachement. Le magistrat autorise donc le port du maillot mais uniquement à condition que les nageuses portent une robe avant d’entrer dans l’eau.

Suite à la médiatisation de cet événement, Annette devient alors une figure emblématique du féminisme car grâce à elle, les femmes américaines gagnent ainsi le droit de porter un maillot de bain une pièce.

Cette tenue devient si populaire qu’elle  fonde sa propre ligne de maillots de bain qui est diffusée dans les Grands Magasins et qu’elle nomme tout simplement : Kellermann.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Annette-Kellermann-swimsuit-1920.jpg

Maillot de bain 1920s’ de la marque Annette Kellermann. Maillot « tout-en-un » en laine noire à bordure violette. Il se ferme sur l’épaule gauche à l’aide de trois boutons.  On peut lire sur l’étiquette : Annette Kellermann  « Two in One bathing suit Reg.US.PAT.OFF. Asbury Mills » Collection Bikini Art Museum

Annette Kellerman posant dans le maillot de bain qu’elle a créé en 1919

Ce  maillot une pièce a tellement de succès que les autres marques de swimwear imitent ce modèle qui devient  l’uniforme de bain de la décennie.

Les journaux américains qui diffusent de nombreuses photos d’Annette saluent « l’élégance » de cette jeune nageuse  en signalant son origine française par sa mère (critère de charme). Un professeur d’Harvard la qualifie même de « femme parfaite » en comparant ses mensurations à celles de la Vénus de Milo.

Apprenant cela, Kellerman aurait répondu : «Oui, mais seulement en dessous des épaules.» Au sens de la repartie, elle ajoute celui des affaires puisqu’elle intitule son spectacle suivant …“ la Femme parfaite“!

Du show nautique elle passe naturellement au cinéma et en 1916 elle devient la première actrice à apparaître nue dans une production hollywoodienne: « La fille de Neptune -Neptune’s daughter » uniquement drapée dans une longue chevelure…

Elle tourne également dans des films musicaux et aquatiques comme « Vénus des mers du SudVenus of the South Seas » ou « La Fille des dieux (A Daughter of the Gods) ».

Annette Kellermann, installée en Californie avec son mari, est aussi  l’une des premières à surfer la vague du bien-être en ouvrant des magasins de diététique. Car cette végétarienne convaincue, précurseuse en beaucoup de domaines, publie également des livres sur les modes de vie saine. Parmi ses ouvrages les plus importantes :  « The body beautiful“ en 1917,  » How to Swim  » en 1918,  » Physical Beauty : How to Keep It  » en 1919 et  » How to Swim  » pour inciter de nombreuses femmes à apprendre à nager.

Publicité pour le livre sur la santé et la beauté de Kellerman, The Body Beautiful », 1911

En 1952 un film musical de la MGM retrace la vie, quelque peu romancée, d‘Annette : la Première Sirène – Million Dollar Mermaid  avec Esther Williams (une autre nageuse devenue actrice) dans le rôle-titre. Ce film connaitra un succès international.

La Première Sirène 1952 avec Esther Williams

La Première Sirène Ballet sous l’eau avec Esther Williams

Annette Kellermann décède le 6 novembre 1975, à l‘âge de 89 ans. A  sa demande, ses cendres sont dispersées au-dessus de la grande barrière de corail en Australie.

Sirène un jour, sirène toujours.


Annette Kellermann

Annette Kellermann is a famous Australian swimmer who has put her fame at the service of her fight for the emancipation of women. Her extraordinary life will be portrayed in the cinema in a film « The First Mermaid », her role being played by another famous swimmer: Esther Williams.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 1911-Annette-Kellerman-1024x424.jpg

Annette was born on July 6, 1886 in Australia. At the age of 6, she was afflicted with poliomyelitis and had to be fitted with an apparatus to move around. A doctor recommended to her parents to make her practice swimming to help her muscles to develop. By the age of thirteen, she had swum so much that her legs were almost as strong as normal.

While still in high school, this excellent swimmer took part in water shows and, at 17, she made a series of sporting exploits: she did 28-metre dives and crossed London in the waters of the Thames for 27 km.

In 1905, at only 19 years of age, Annette, trying to surpass her limits, made a name for herself by attempting to swim across the English Channel. Male swimmers have coated themselves with grease to withstand the cold, but Annette Kellermann, in order to respect good morals, has to wear a bathing suit which handicaps her and she is forced to abandon after 10 hours of swimming. 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 1905-Annette-Kellerman.jpg

The swimmer posing for an ad in a swimsuit in her native Australia, ca 1905

In the same year, she participated in marathons in the Danube, the Thames and even in the Seine in Paris where she was the only woman out of 27 participants. To maximise her chances of winning, Annette wore a men’s swimsuit and even finished fourth in this competition.

Her sporting exploits are widely reported in the press and she is hired to become the star of major water shows, earning her the nickname « Australian Mermaid ». In 1907, she gave up competitive sport to devote herself to water ballet where, like at the New York racecourse, she swam in a giant aquarium.  She therefore created a new discipline that is today called synchronised swimming…

Always in 1907, she went to Revere beach near Boston to do her training. The Australian champion now bathed in a swimsuit of her own making (a sleeveless bodysuit, with an open neckline that moulded her body) because the women’s swimsuits of this era were made up of several layers: dark wool tights, knee-length bloomers, blouse with balloon sleeves, full and voluminous skirt, belt … and sometimes even a corset underneath the outfit!

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est Photo-plage-1910.jpg

Family wearing traditional bathing costumes c.1910

Her bare legs immediately attract the attention of a policeman who takes her to court for indecent exposure. In her defence, she asked the judge how she could swim in the costume required by Victorian etiquette.  « I can’t swim wearing more stuff than you can hang on a clothesline. »

In view of the countless drownings of women who were hampered by their « modesty » (the name of beachwear at the time), the judge eventually ruled in Annette’s favour, stating that it was impossible to swim properly dressed in such a harness. The magistrate therefore authorised the wearing of a bathing suit, but only on condition that the swimmers wear a dress before entering the water.

Following the media coverage of this event, Annette then became an emblematic figure of feminism because, thanks to her, American women gained the right to wear a one-piece swimsuit.

This outfit became so popular that she founded her own company of swimwear which was distributed in department stores and which she simply named: Kellermann. This one-piece swimsuit was so successful that other swimwear brands imitated it and it became the swimsuit of the decade.

1920s swimsuit by Annette Kellermann. All-in-one’ swimsuit in black wool with purple border. It closes on the left shoulder with three buttons. On the label we can read: Annette Kellermann « Two in One bathing suit Reg.US.PAT.OFF. Asbury Mills ». Collection Bikini Art Museum

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 1919-Annette-Kellerman-posant-dans-le-maillot-de-bain-quelle-a-inventé-en1919.-662x1024.jpg

Annette Kellermann posing in the swimsuit she designed in 1919

The American newspapers, which published many pictures of Annette, praised the « elegance » of this young swimmer by pointing out her French origin through her mother (a criterion of charm). A Harvard professor even described her as a « perfect woman » by comparing her measurements to those of the Venus de Milo.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est annette-kellerman-Perfect-woman_Affiche-pour-le-film-muet-Neptune-s-Daughter-montrant-les-mesures-de-Kellerman-et-la-proclamant-la-femme-parfaite.jpg

Upon learning this, Kellermann would’ve said, « Yes, but only below the shoulders. » In the sense of repartee, she adds the business sense as she calls her next show… « The Perfect Woman »!

From the watershow she naturally moved on to the cinema and in 1916 she became the first actress to appear naked in a Hollywood production:  “Neptune’s daughter » only draped in long hair…

She also appeared in musical and aquatic films such as “Venus of the South Seas” or “A Daughter of the Gods”.

Annette Kellermann, who is living in California with her husband, is also one of the first to ride the wave of well-being by opening health food stores. This convinced vegetarian, a pioneer in many fields, also publishes books on healthy lifestyles. Among her most important books: «The body beautiful“ in 1917 « How to Swim » in 1918, « Physical Beauty : How to Keep It » in 1919 and « How to Swim » to encourage many women to learn to swim.

Advert for Kellermann’s health and beauty book ‘The Body Beautiful’, 1911

In 1952 an MGM musical film was made about Annette’s somewhat romanticised life “Million Dollar Mermaid” with Esther Williams (another swimmer turned actress) in the main role. The film will be an international success.

Million Dollar Mermaid Trailer 1952 featuring Esther Williams

Million Dollar Mermaid Underwater Ballet featuring Esther Williams

Annette Kellermann died on November 6, 1975, at the age of 89. At her request, her ashes are scattered over the Great Barrier Reef in Australia.

Mermaid one day, mermaid forever.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s