Exposition / Exhibition Lingerie Treasures (Shanghai)

mini fr flag  gb_drapeau

« Lingerie Treasures » un siècle d’histoire de la lingerie
‘Lingerie Treasures’ a century of the history of lingerie

Ghislaine Rayer et Patrice Gaulupeau, toujours sous l’enseigne « Nuits de Satin» ont réalisé en partenariat avec Eurovet une exposition pour les 10 ans du Salon de Shanghai Mode Lingerie. Cette exposition nommée « Lingerie Treasures » a retracé un siècle de l’histoire des Corsets et de la Lingerie par le biais des différentes matières utilisées pour leur fabrication : des crinolines du Second Empire en 1860 aux soubresauts révolutionnaires du MLF en 1968…

Ghislaine Rayer and Patrice Gaulupeau carried out as ‘Nuits de Satin’ an exhibition in association with Eurovet for the 10 year anniversary of Shanghai Fashion Lingerie Show. This exhibition named ‘Lingerie Treasures’ traced a century of the history of Corsets and Lingerie through the different fabrics used: from crinolines of the Second Empire in 1860 to the Women’s Movement in 1968 …

Affiche Shanghai

Soixante pièces de cette collection ont donc été choisies pour leur beauté, leur rareté et leur caractère historique, mais aussi et surtout pour la diversité de leurs matières, véritable sujet de cette exposition.

Durant le siècle d’or des Corsets et de la Lingerie, de très nombreuses matières furent employées :

Les fibres végétales, avec le coton, omniprésent dans les dessous de la fin du 19ème siècle et qui sera la fibre star des années 1900. Puis le latex (caoutchouc) apportera aux femmes, pour la première fois, le confort des matières extensibles.

Les fibres animales avec le crin de cheval soit pour les corsets du peuple ou les crinolines de la haute bourgeoisie, et surtout la Soie, invention Chinoise vieille de 5000 ans, dont le fil magique sublimera toute pièce de lingerie et transformera tout corset en œuvre d’art.

Les fibres synthétiques enfin, en commençant par la Viscose/Rayonne, appelée aussi soie artificielle qui fera les beaux jours de la lingerie des années 30.

Et enfin, les deux grandes inventions textiles du 20ème siècle, le Nylon, en 1940, véritable  fibre révolutionnaire de l’après guerre, et le Lycra, première fibre complètement extensible qui fera des années 60, les « années stretch » et annoncera l’ère des textiles intelligents du 21ème siècle.

Chacune des 60 pièces de cette exposition a représenté une matière, c’est ainsi que parmi celles-ci, étaient exposés :

  •  Une jupe-cage à faux-cul en acier, toile et  tresse de coton (1885)
  •  Un corset en satin de soie (1890)
  •  Un déshabillé en batiste et dentelle de coton (1900)
  •  Une brassière à jarretelles en broderie anglaise et fanons de baleines (1905)
  •  Une culotte en mousseline et crêpe de Chine (1920)
  •  Une gaine Playtex en latex pur de (1940)
  •  Un jupon Christian Dior en nylon rigide et dentelle de nylon (1949)
  •  Une guêpière en charmeuse et tulle plumetis (1950)
  • Etc …

Plus 2 pièces exceptionnelles : l’ancêtre du corset, un « Corps piqué » en crin de 1775, (époque Louis XVI) et un déshabillé « Second Empire » en taffetas et tulle point d’esprit porté par Martine Carol en1956 pour le film « Nana« .

Sixty items of the collection were carefully picked for their beauty, rarity and their historic signification, but also according to the diversity of the fabrics, which was the main theme of the exhibition.

During the golden age of Corsets and Lingerie, many fabrics were used:

Plant fibers, such as cotton, which was omnipresent in underwear at the end of the 19th century and became the main fiber in 1900′. Then latex (rubber) gave women for the first time some confort with expendable fabrics.

Animal fibers, such as horsehair for the commoners’ corsets or the upper class’ s crinolines, and especially silk, which is a Chinese invention that dates back to 5000 years ago, and that enhanced every piece of lingerie, turning any corset into a work of art.

Synthetic fibers, such as Viscose/Rayon, also called ‘art silk’ that prospered during the 30s.

Finally, the two great inventions of the 20th century. Nylon, a truly revolutionary fiber created in 1940 during the post-war period. And Lycra, the first completely expansible fiber that made the 60s the ‘stretch years’ and that foreshadowed the era of smart textiles in the 21st century.

Each of the 60 items in the exhibition embodied a fabric, among them:

  • A crinoline with a steel bustle, in hessian and braided cotton (1885)
  • A silk satin corset (1890)
  • A négligé in batiste and cotton lace (1900)
  • A brassiere with garters in English embroidery and baleen whale (1905)
  • Panties in Muslin and crepe de Chine (1900)
  • A Playtex girdle in pure latex (1940)
  • A Christian Dior petticoat in rigid nylon and nylon lace (1949)
  • A guepiere in charmeuse and dotted swiss tulle (1950)
  • Etc …

Plus 2 exceptional items: the corset’s predecessor: a ‘Stay’ made in hair from 1775 (Louis XVI period) and a négligé ‘Second Empire’ in taffeta and point d’esprit tulle worn by Martine Carol in 1956 for the film ‘Nana‘.

0Expo-Shanghai-8

1Expo-Shanghai-4

4Expo-Shanghai-16

5Expo-Shanghai

9Expo-Shanghai-

10BExpo-Shanghai-

12Expo-Shanghai-

11Expo-Shanghai-24

13Expo-Shanghai-

Une réflexion sur “Exposition / Exhibition Lingerie Treasures (Shanghai)

Les commentaires sont fermés.