Les Histoires / Stories

ENGLISH VERSION AT THE END 

mini fr flag

Petites histoires de la lingerie

Dans la rubrique histoire, vous pourrez trouver la crème de tout ce que nous avons pu collecter en 15 années de recherche, dans de nombreuses bibliothèques, au cœur de centaines d’ouvrages. Ayant constaté que l’histoire des dessous féminins, bien qu’extrêmement riche et variée, est trop souvent réduite à quelques anecdotes (souvent fausses), reprises à l’envi de livres en livres, de sites en blogs, il nous a paru important de remettre les choses au point et de casser le cou aux idées reçues et retransmises sans contrôle ni recoupement.

  • Non, le soutien gorge n’est pas une invention française de 1889, mais américaine de 1863.
  • La guêpière, inventée par Marcel Rochas en 1947, n’est pas à l’origine un combiné sexy, mais un simple serre taille, qui grandira au fil des années.
  • Aucune femme n’est jamais morte étouffée ni transpercée par son corset, par contre, elles sont des milliers à mourir dans l’incendie de leur crinolines, devenant ainsi les premières victimes de la mode.
  • Non, le Président de la République Félix Faure, n’est pas mort dans les bras de Madame Steinheil, qui dans sa précipitation aurait oublié son corset à l’Elysée…

Etc. …

Nous aurons aussi à cœur de vous divertir en vous comptant des anecdotes peu connues, mais ô combien intéressantes ; c’est ainsi que vous pourrez apprendre :

  • Que la véritable raison du divorce de Marilyn Monroe et de Joe di Maggio à pour cause sa célèbre culotte blanche, trop photographiée sur le tournage de « 7 ans de réflexion »
  • Que ce fut une guerre « nucléaire » entre Jacques Heim et Louis Réard en 1946 pour remporter le marché du mini maillot de bains 2 pièces. L’un le baptisa « Atomic », l’autre « Bikini »
  • Qu’ « Yva Richard », la première marque de lingerie coquine, a été inventée par un couple, qui, ayant compris avant tout le monde qu’une bonne photo fait bien vendre, firent en guise de catalogue, de très belles photos de leurs produits. Très rapidement, ils vendirent plus de photos que de lingerie. Aujourd’hui encore leurs clichés sont la référence de la photo fétichiste.
  • Qu’en 1955, on vendit un soutien gorge gonflable, qui pouvait se gonfler et se dégonfler au gré de l’humeur du moment. Appelé « Very Secret » et diffusé par Scandale, il était une adaptation moderne de pads en caoutchouc gonflables pour corsets, vendu à la Samaritaine en…1888 !

Etc. …

 
gb_drapeau
 

Short stories about lingerie

In the Stories sections, we will uncover the best of what we collected over 15 years of researches in many libraries and hundreds of books. Too often, the history of underwear is limited to several anecdotes (usually false) picked up carelessly by books, sites and blogs. We deemed necessary to get things straight and lay received ideas to rest.

  • Bras are not a French in invention from 1889 –they were actually created by Americans in 1863
  • The guepiere created by Marcel Rochas in 1947 was not a former sexy négligé but a mere waist cincher that evolved throughout the years
  • No woman ever died suffocated or stabbed by the corset she was wearing. They were, however, thousands to die because of their bustles catching fire, becoming the very first fashion victims
  • President Felix Faure did not die by Madame Steinheil who would then have forgotten her corset in a hurry at the Elysée

Etc. …

We will also enjoy relating little known anecdotes such as:

  • The real reason behind Marilyn Monroe and Joe di Maggio’s divorce, which happened to be here famous white panties shot on the set of The Seven Year Itch
  • The ‘nuclear’ war between Jacques Heim and Louis Réard in 1946 over the two-piece swimsuit market. One of them named it ‘Atomic’, the other ‘Bikini’
  • ‘Yva Richard’, the first sexy lingerie brand was crated by a couple who understood very early that a quality picture made a great difference in sells. They used beautiful shots for their catalog and quickly realized they were selling more pictures than lingerie. Today still, their pictures are considered to be a reference for fetishist pictures.
  • In 1955, a special bra was created and it could easily be inflated and deflated at the discretion of the mood. It was named ‘Very Secred’ and distributed by Scandale. It was actually a modern adaptation of what used to be inflatable rubber pads for corsets sold by the Samaritaine … in 1888!

Etc. …

 Patrice Gaulupeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s